Morbihan

Ingénierie

Loxamed recycle les modules de chantier en unités de dépistage Covid

Par Xavier Eveillé, le 07 décembre 2020

Filiale du leader de la location de matériel professionnel Loxam, basé à Caudan dans le Morbihan, Loxamed met des containers de chantier recyclés à disposition des unités mobiles de dépistage du Covid-19. Cette nouvelle branche d'activité est née pendant le premier confinement, en partenariat avec le labo Axamed et le cabinet de télémédecine Teledok.

Unité de dépistage Covid de Loxamed
L’idée de la filiale de Loxam Loxamed est de mettre à disposition des modules de chantier recyclés, en leur joignant une valeur ajoutée médicale et innovante. — Photo : @ Loxamed

Leader européen de la location de matériel et de logistique professionnelle, le breton Loxam (7 900 salariés, 800 millions d’euros de chiffre d’affaires), basé à Caudan dans le Morbihan, est connu pour ses 760 agences, mais aussi par ses nombreux modules de chantier. Pendant le premier confinement, constatant l’afflux des modules dans les entrepôts en raison de l'arrêt de la filière BTP, l’entreprise a eu l’idée de donner une seconde vie à ces modules pour aider au dépistage du Covid-19.

Pour concrétiser ce projet, le dirigeant de Loxam, Gérard Déprez, et Arnaud Molinié, spécialiste des nouvelles mobilités et du monde associatif de la recherche, ont uni leurs efforts en fondant la filiale Loxamed, présidée par Arnaud Molinié. Son objectif : mettre à disposition des hôpitaux des modules qui servent de bases-vie ou d’extensions d’écoles.

Des premiers modules à Paris

Arnaud Molinié se rapproche de Frédéric Lefebvre, qui travaille sur les questions de santé et plus particulièrement de santé connectée. Frédéric Lefebvre suggère de joindre aux modules Loxam une valeur ajoutée médicale et innovante. Il propose à Éric Sebban, expert des dispositifs médicaux connectés, président des laboratoires Axamed et inventeur du Thermoflash (prise de la température corporelle à distance) et de VisioCheck (station de téléconsultation connectée ultra-portable), de se joindre au projet. « C’est de cet échange qu'est née la solution de transformer les modules en points de prise en charge médicale, de diagnostic et de dépistage, pour accompagner les hôpitaux et les territoires submergés par les cas Covid. » Si le test est négatif, le patient reçoit un SMS l’invitant à prendre connaissance de son résultat sur le site de TeleDok. En cas de résultat positif, il est rappelé par un médecin de TeleDok qui assure l’annonce du résultat et l’accompagnement médical.

Axamed a également proposé à Arnaud Molinié et Frédéric Lefebvre d’intégrer un dispositif complet de télémédecine avec le partenaire médical Teledok, ainsi qu’un système de prise en charge par du personnel de santé, dans le module. Ils peuvent tester jusqu’à 200 personnes par jour.

L’un des premiers modules a été déployé à la demande de la Ville de Paris, au pied du foyer de travailleurs migrants de la Commanderie, dans le XIXe. Plus récemment, d'autres modules ont été installés pour l’Ordre des avocats au tribunal judiciaire de Paris, dans le cadre du procès des attentats de janvier 2015.

Fort déploiement depuis le nouveau confinement

Depuis le deuxième confinement, Loxamed connaît un essor plus prégnant encore : une quarantaine de modules transformés en centres de dépistage du Covid-19 ont été déployés à ce jour dans les gares de Rennes, Bordeaux, Paris et Marseille, dans les entreprises, les collectivités… Il est encore tôt pour parler du chiffre d'affaires. Même l'effectif est en constante évolution : « Aujourd’hui, nous avons la capacité de fournir 400 modules sur toute la France », évalue Arnaud Molinié.

Loxamed entend poursuivre ce déploiement et la mise en place de solutions dans la télémédecine.

Unité de dépistage Covid de Loxamed
L’idée de la filiale de Loxam Loxamed est de mettre à disposition des modules de chantier recyclés, en leur joignant une valeur ajoutée médicale et innovante. — Photo : @ Loxamed

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail