Bretagne

Prospective

Témoignage L’exercice d’anticipation de Frédéric Lescure, patron de Socomore

Par Xavier Eveillé, le 21 décembre 2017

Le dirigeant de Socomore (traitement, entretien et protection des surfaces métalliques et composites dans l'aéronautique) est un grand optimiste. Et il le dit. «Il n'y a pas de fatalité face au chômage. Si des métiers disparaissent, c'est que de nouveaux modèles émergent et doivent être anticipés.»

Frédéric Lescure, patron de Socomore (210 salariés et 65 M€ de chiffre d'affaires), se prête au jeu de la prospective.
Frédéric Lescure, patron de Socomore (210 salariés et 65 M€ de chiffre d'affaires), se prête au jeu de la prospective. — Photo : Xavier Eveillé

Mis à l’honneur via la remise d’un prix spécial pour les 30 ans du technopole de Vannes VIPE, Frédéric Lescure, le patron de Socomore (210 salariés et 65 M€ de CA), entreprise vannetaise spécialisée dans le traitement, l'entretien et la protection des surfaces métalliques et composites dans le domaine de l'aéronautique, a profité de l'événement pour se prêter au jeu de la prospective et proposer sa vision des métiers de demain : « Le monde change, les métiers évoluent. Il était difficile de prédire l’essor de métiers comme community manager, happiness officer, sans parler de tous les métiers de la data...  Osons parier sur l’arrivée des bio hackers, des designers d’habitat virtuel, des responsables éthique et technologies, des commentateurs culturels numériques – cela existe d’ailleurs déjà ! - des créateurs de datas dans l’internet des objets, sans parler des conservateurs de contenus mémoriels. Gérer les mails que reçoivent (ou émettent) les personnes décédées ne va pas être une mince affaire ! Il faut se préparer à ces nouveaux jobs. Il n'y a pas de fatalité face au chômage. Si des métiers disparaissent, c'est que de nouveaux modèles et de nouveaux besoins apparaissent. »

Frédéric Lescure, patron de Socomore (210 salariés et 65 M€ de chiffre d'affaires), se prête au jeu de la prospective.
Frédéric Lescure, patron de Socomore (210 salariés et 65 M€ de chiffre d'affaires), se prête au jeu de la prospective. — Photo : Xavier Eveillé

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture