Le Mans

Services

Un nouveau siège pour Oui Care en 2019

Par Cédric Menuet, le 22 août 2017

Le groupe de services à la personne étudie le déménagement de ses locaux dans le quartier de la gare du Mans. Objectif pour son dirigeant Guillaume Richard : attirer les cadres parisiens.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Avec l’acquisition de l’espagnol Interdomicilio début juillet, le groupe Oui Care monte la première marche de son internationalisation. Pour accompagner son développement, le spécialiste des services à la personne recherche des cadres, des experts aptes à hisser le groupe sur la première marche du podium mondial des services à la personne, objectif de son dirigeant, Guillaume Richard. « C’est compliqué de recruter des talents, il y a une vraie compétition entre entreprises. Dans mon Codir, j’ai des cadres supérieurs qui habitent Paris, Angers ou Tours. Positionner le siège à la gare est donc une condition impérative pour que le groupe reste au Mans. »

Plus de 400 personnes travaillent aujourd’hui au siège manceau qui depuis 2004 a colonisé une bonne partie des bâtiments de la zone franche de Monthéard. Les futurs locaux s’élèveront gare-sud, sur l’ancienne friche de la Sernam, dans un bâtiment de 8.000 m² qui reste à construire. « La proximité de la gare permettra d’attirer des cadres intermédiaires. 70% vivent en région parisienne. On veut les attirer chez nous en leur vendant la proximité de Paris, à moins d’une heure de TGV », poursuit le P-dg. La vente du terrain par la ville du Mans sera effective dans les prochains jours. Oui Care devant prendre possession de ses nouveaux murs fin 2019.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture