Le Mans

Innovation

Les meubles en carton de Breen emballent à l’étranger

Par Cédric Menuet, le 05 septembre 2018

Depuis 2015, la société d’Hugo Duval développe une gamme de mobiliers en carton pour l’événementiel. Cette année, il a écoulé 20 000 unités de son tabouret éphémère, dont 10 000 cet été à Cologne.

Le tabouret en carton de Breen a été retenu par War Gaming, éditeur du jeu vidéo World of Tanks, et déployé à 10 000 exemplaires lors du salon Gamescom 2019 de Cologne.
Le tabouret en carton de Breen a été retenu par War Gaming, éditeur du jeu vidéo World of Tanks, et déployé à 10 000 exemplaires lors du salon Gamescom 2019 de Cologne. — Photo : Breen

Si par le passé Breen a séduit les grands festivals d’été comme les Vieilles Charrues ou Rock en Seine, c’est en Allemagne cette année que l’entreprise a installé son mobilier éphémère en carton. Depuis Le Mans, la société d’Hugo Duval a en effet fourni 10 000 tabourets aux couleurs de son client, l’éditeur biélorusse de jeux vidéo War Gaming, pour le Gamescom. Un des principaux salons du jeu vidéo en Europe qui a attiré fin août 400 000 personnes, à Cologne, en Allemagne. « Sur cet événement, certains fans sont prêts à faire trois heures de queue debout pour tester un jeu. Ils ont été ravis de trouver un tabouret, au point qu’on en a retrouvé dans les files d’attente des concurrents de mon client et sur le quai de la gare de Cologne ! », rapporte Hugo Duval.

Le tabouret en carton conçu par Hugo Duval peut supporter une charge de 300 kilos.
Le tabouret en carton conçu par Hugo Duval peut supporter une charge de 300 kilos. - Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

Car au-delà des mange-debout, tables et autres assises, c’est en effet sur ce tabouret que le créateur de Breen mise pour assoir le développement de la jeune pousse. Primé au dernier Concours Lépine, ce produit se présente sous la forme d’un flanc de carton plat qui une fois plié et assemblé devient un siège à base triangulaire, supportant une pression de 300 kilos. Entièrement recyclable, le tabouret est conçu pour une fabrication au plus près du client. « Pour le Gamescom, nous avons un partenaire dans l’est de la France qui a la capacité de produire toute la gamme de Breen, ce qui nous permet d’alimenter l’Allemagne et le Benelux. Idéalement, nous essayons de trouver des prestataires dans un rayon de 300 kilomètres. C’est la distance raisonnable pour trouver des entreprises qui travaillent le carton tout en minimisant le coût carbone », explique l’entrepreneur.

Structurer l’entreprise

Trois ans après la création de Breen et 40 000 tabourets produits en 2018, cette présence au Gamescom conforte Hugo Duval dans ses ambitions. « Je me retrouve là où je voulais aller : un événement mondial où je présente ma solution. Ce salon m’a amené de nouveaux clients qui me permettront de revenir au Gamescom en 2019, avec 50 000 tabourets. »

Photo : Breen

Pour autant, l’international n’est pas encore la priorité d’Hugo Duval. Après une levée de fonds de 180 000 euros en décembre et une recapitalisation de la société à hauteur de 300 000 euros, le chef d’entreprise a procédé à deux recrutements ces dernières semaines sur des postes de commercial et d’assistant administratif. « Ça me permet de respirer et de me concentrer sur le développement de Breen. À la suite du Concours Lépine, nous avons eu des demandes d’Asie et des États-Unis auxquelles nous ne pouvions pas répondre. Pour 2019, je préfère confirmer et renforcer notre positionnement sur la France. »

L’entreprise a ainsi intégré cette année Le Mans Tech et le programme Jeune pousse de la SNCF. Sollicitée également sur de la création de stands sur mesure, Breen devrait finir son deuxième exercice à 180 000 euros. Et une fois conforté en France, Hugo Duval pourra alors regarder au-delà de nos frontières. Sous trois ans, l’entrepreneur envisage une nouvelle levée de fonds et enfin développer Breen à l’international.

Le tabouret en carton de Breen a été retenu par War Gaming, éditeur du jeu vidéo World of Tanks, et déployé à 10 000 exemplaires lors du salon Gamescom 2019 de Cologne.
Le tabouret en carton de Breen a été retenu par War Gaming, éditeur du jeu vidéo World of Tanks, et déployé à 10 000 exemplaires lors du salon Gamescom 2019 de Cologne. — Photo : Breen

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail