Soyez vous-même!

Par la rédaction, le 07 octobre 2011

Le Journal des Entreprises, l'économie en régions — Photo : Le Journal des Entreprises

Avant de vouloir convaincre, il faut d'abord renoncer à être ce que vous n'êtes pas. «Le dirigeant moderne n'est pas forcément une bête de scène. Cela ne sert à rien de forcer ou de grossir un trait de caractère inexistant. Dans son ouvrage, "De la performance à l'excellence", l'auteur Jim Collins a mis en exergue le fait que les entreprises ayant le plus de succès sur les marchés n'étaient pas celles qui avaient à leur tête un dirigeant charismatique. Au contraire, la plupart d'entre eux se révélaient être modestes, introvertis mais déterminés et maniant la communication médiatique de leur entreprise avec justesse et efficacité», explique Hubert Reynier, fondateur de Visconti. Une analyse que ne démentira pas Pia Martin, manager chez Cegos: «il est impératif de conserver son authenticité propre. Il faut être vrai. Il faut que cela sonne vrai».




Vous n'êtes pas une rock star

Vous l'aurez donc compris, inutile de jouer un rôle que vous ne pourrez pas endosser. Celui d'une «rock star». Rien ne vous empêche pour autant de développer vos propres capacités sans rien forcer. «Il n'existe pas de caractère universel. Avant de convaincre, chaque chef d'entreprise doit trouver en fonction de sa propre personnalité le bon réglage», analyse Éric Morel, conseil et professeur à l'École de management de Grenoble.

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture