Loire-Atlantique

Transport

Saint-Nazaire devient le hub d’Airbus pour les Etats-Unis

Par Amandine Dubiez, le 18 avril 2018

Le premier bateau partira le 2 mai avec 4 avions en soute. Direction l'Alabama et le site d'assemblage américain d'Airbus. Saint-Nazaire devient le hub logistique d'Airbus pour les Etats-Unis.

Le Spirit of Montoir partira de Montoir-de-Bretagne vers l'Alabama entre le 2 et le 4 mai 2018.
Le Spirit of Montoir partira de Montoir-de-Bretagne vers l'Alabama entre le 2 et le 4 mai 2018. — Photo : Franck Badaire

Saint-Nazaire devient la nouvelle plaque tournante d'Airbus vers les Etats-Unis. Auparavant, les ailes des A380, les nez des A320, les moteurs et toutes les pièces destinées au site américain de l'avionneur européen étaient rassemblés à Hambourg en Allemagne puis envoyés par bateau à Mobil, le site d'assemblage, en Alabama. Désormais elles partiront du port de Saint-Nazaire.

Un départ par mois

Le premier départ se fera avec le Spirit of Montoir, un roulier construit en 2016 qui dispose de 2500 mètres de linéaire. « Il partira entre le 2 et 4 mai », explique Pierre Vermande, directeur des Transports Oversize d'Airbus. Le second bateau partira le 6 juin. 

« C’est à Saint-Nazaire que nous réceptionnons les pièces de Toulouse, Madrid, d'Hambourget d'Angleterre. »

Un aller mensuel qui transportera à chaque fois l'équivalent de 4 avions. « C’est à Saint-Nazaire que nous réceptionnons les pièces venues de nos sites de Toulouse, Madrid qui arrivent par voie routière. Les pièces des usines anglaises et de Hambourg arrivent par bateau », précise Pierre Vermande. 

Depuis octobre, deux navires, opéré par Louis Dreyfus Seaplane apportent à Saint-Nazaire des éléments de l’A350  et de l'A330. Ils réalisent deux rotations par semaine avec Hambourg et embarquent quelque fois avec eux d'autres marchandises tels que les camions de Scania. 

Airbus ouvert à d'autres chargements

Pour optimiser encore plus sa logistique, Airbus ouvre en effet sa soute à d'autres industriels. C'est le cas sur la ligne régulière Hambourg-Montoir et cela sera aussi le cas entre Montoir et les Etats-Unis. « Nous espérons convaincre d’autres acteurs qui voudraient exporter aux Etats-Unis», avance Pierre Vermande. Des entreprises de l’industrie nautique notamment pourraient être intéressées.

En s'ancrant à Saint-Nazaire, l’avionneur veut ainsi optimiser sa logistique pour assurer sa montée en cadence. C'est pour cette même raison qu'il a choisi d'utiliser désormais le service fluvial FlexiLoire pour transporter ses convois exceptionnels de Nantes à Saint-Nazaire. 

Le Spirit of Montoir partira de Montoir-de-Bretagne vers l'Alabama entre le 2 et le 4 mai 2018.
Le Spirit of Montoir partira de Montoir-de-Bretagne vers l'Alabama entre le 2 et le 4 mai 2018. — Photo : Franck Badaire

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.