Loire-Atlantique

Collectivité

Le port de Nantes Saint-Nazaire va investir 30 millions d'euros en 2018

Par Caroline Scribe, le 18 janvier 2018

Boosté par la forte croissance du trafic en 2017, le port de Nantes Saint-Nazaire prévoit de maintenir un programme d'investissement soutenu en 2017.

Le terminal roulier de Montoir-de-Bretagne — Photo : Franck Badaire

L'année 2017 a été un bon millésime pour le port de Nantes Saint-Nazaire.

Rebond du trafic

Après plusieurs années moroses, le trafic a en effet progressé de 17,2% par rapport à 2016 pour s'établir à 29,9 millions de tonnes. A l'exception des exportations de céréales qui accusent une forte baisse (-43%), conséquence de la mauvaise récolte française en 2016, tous les trafics sont en hausse.

32 millions investis en 2017

En 2017, les autorités portuaires ont investi près de 32 millions d'euros. 22 millions ont été injectés dans des projets de développement, tels que l'extension du quai du terminal à marchandises et conteneur et du pôle industriel à Montoir-de-Bretagne, le hub logistique et la restructuration de la zone industrialo-portuaire de Saint-Nazaire.

Un programme de 30 M€ d'investissement pour 2018

Le programme d'investissement 2018 devrait avoisiner les 30 M€. Les projets de développement représentent un investissement d'environ 16 M€, destinés notamment au maillage ferroviaire de Montoir-de-Bretagne associé à la construction de silos céréaliers, au hub logistique et la requalification de la zone industrialo-portuaire de Saint-Nazaire, la valorisation du site portuaire du Carnet ou l'aménagement de la zone portuaire de Cheviré. Les opérations de modernisation et de conservation du patrimoine sont estimées à 14 M€. Elles intègrent des chantiers structurants tels que les travaux sur les
ouvrages mobiles de Saint-Nazaire, la réalisation du guichet unique réglementaire, la modernisation et la sécurisation des systèmes d'information et la sûreté des installations portuaires.

Les grands projets 2018

L'année 2018 sera notamment marquée par le démarrage des opérations de transbordement de GNL à partir de navires nouvelle génération. Plus de 30 opérations de ce type sont prévues jusqu'en 2021.

Une nouvelle ligne régulière ouvrira en mai. Affrétée par l'armateur LD Seaplane pour le compte d'Airbus, la Milk Run Atlantic reliera une fois par mois Montoir-de-Bretagne au port de Mobile aux Etats-Unis. 

Le terminal roulier de Montoir-de-Bretagne — Photo : Franck Badaire

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture