Nantes

Conseil

Fly The Nest veut accompagner les entreprises nantaises dans leur transition environnementale et sociale

Par Caroline Scribe, le 04 mai 2020

La crise sanitaire n'a rien changé à son ambition. Né à Paris en 2015, Fly The Nest accompagne les start-up dans leurs phases de croissance, parfois délicates à gérer. En janvier 2020, la société a ouvert un bureau à Nantes en se donnant pour mission de positionner la ville comme acteur majeur de la transition environnementale et sociale des entreprises en France.

De gauche à droite : Hugues de Saint-Vincent, Erwann Rozier et Florence Poyvre, l'équipe nantaise de Fly The Nest.
L'équipe nantaise de Fly The Nest (Hugues de Saint-Vincent, Erwann Rozier et Florence Poyvre), entend positionner Nantes comme une place forte de la transition environnementale et sociale. — Photo : Fly The Nest

« En phase de création, les start-up sont la plupart du temps bien accompagnées par des incubateurs, des accélérateurs, des réseaux… Mais lorsqu’elles connaissent une croissance rapide, des turbulences peuvent survenir. Les fondateurs ne savent pas toujours gérer le changement d’échelle. L’organisation ne suit pas, les collaborateurs se désengagent et… la croissance ralentit. C’est là que nous intervenons pour poser des bases solides et réinsuffler une dynamique collective », explique Erwann Rozier. Avec Hugues de Saint-Vincent et Florence Poyvre, il constitue la nouvelle équipe du bureau nantais de Fly The Nest. Attirée à Nantes par son vivier de start-up et son écosystème de PME et ETI, l’entreprise de 23 salariés (1 M€ de CA en 2018), fondée en 2015 à Paris, est venue chercher des relais de croissance dans la cité des Ducs. Convaincue que la dynamique collective est indispensable pour innover et se développer, elle accompagne une centaine de clients, parmi lesquels Backmarket, Contentsquare ou encore Ornikar.

Embarquer les équipes

Le bureau nantais qui, pendant la crise sanitaire, met gratuitement à la disposition des dirigeants ses compétences en matière d'animation d'équipes à distance, peut déjà se targuer de deux références avec le groupe de logistique Idéa et Gens de Confiance. « Notre cœur de métier, c’est de faire réfléchir les start-up sur leur raison d’être, leurs valeurs pour co-construire avec les équipes une vision et favoriser ainsi leur engagement par une dynamique collective. Mais nous n’en restons pas aux idées. Nous les déclinons ensuite en missions, en pratique et comportements très opérationnels, par services, domaines… Nous ne lâchons nos clients que lorsqu’ils ont concrétisé leurs intentions et sont autonomes », expose Erwann Rozier.

Si l’antenne nantaise de Fly The Nest entend se concentrer sur la clientèle des start-up en croissance de 5 à 50 salariés au cours des deux prochaines années, elle souhaite, dans un second temps, se diversifier en accompagnant des PME et ETI. Cet accompagnement peut intervenir après une crise de croissance, pour recréer une dynamique après des divergences entre associés ou, tout simplement, remettre en mouvement des équipes en redéfinissant leur vision stratégique ou en challengeant leurs valeurs, leur business model… Depuis peu, Fly The Nest propose également un accompagnement individuel des dirigeants.

Transition vers l’entreprise "contributive"

Mais l’ambition de la société à Nantes dépasse ces missions puisque Fly The Nest veut faire de Nantes le fer de lance en France de la transition vers l’entreprise contributive. « Nous constatons que la transition digitale des entreprises est déjà bien engagée. Il s’agit maintenant d’aller plus loin dans la contribution collective vers la transition environnementale et sociale des entreprises. Celles-ci vont devoir passer d’une logique « je sers, je délivre à mes clients, je vends pour m’enrichir » à la vision « je m’enrichis pour servir mes parties prenantes ». Cela suppose de s’interroger sur qui on veut servir, comment, pourquoi… Je constate que les entreprises nantaises sont en avance dans ce domaine, les entrepreneurs se posent déjà ces questions », fait remarquer Erwann Rozier.

De gauche à droite : Hugues de Saint-Vincent, Erwann Rozier et Florence Poyvre, l'équipe nantaise de Fly The Nest.
L'équipe nantaise de Fly The Nest (Hugues de Saint-Vincent, Erwann Rozier et Florence Poyvre), entend positionner Nantes comme une place forte de la transition environnementale et sociale. — Photo : Fly The Nest

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail