Nantes

Numérique

Entreprises et collectivités s'associent pour mieux recruter dans le numérique

Par Didier San Martin, le 20 septembre 2021

Chaque année, il manque à Nantes un millier de professionnels du numérique. Pour attirer ces talents, Nantes Saint-Nazaire Développement, la Cantine Numérique et la French Tech s’associent pour promouvoir le territoire et accueillir les nouveaux arrivants via un dispositif spécifique nommé "Un job à Nantes #Tech". 500 000 euros sont investis dans cette démarche.

L’ensemble des partenaires de "Un job à Nantes #Tech" réunis devant le Hall 6 du quartier de la création à Nantes.
L’ensemble des partenaires de "Un job à Nantes #Tech" réunis devant le Hall 6 du quartier de la création à Nantes. — Photo : Didier San Martin

"Nantes est en forte reprise économique, tous secteurs confondus, nous avons dépassé le niveau d’emploi d’avant la crise sanitaire ; aujourd’hui, par rapport à mars 2020, il y a 5 000 personnes qui travaillent en plus sur la métropole !", assure Fabrice Roussel, premier vice-président de la Métropole en charge de l’économie.

Dans ce contexte, les métiers du numérique se portent particulièrement bien avec 10 000 emplois créés en 7 ans sur le territoire métropolitain. "Cela porte à plus de 28 000 le nombre de personnes qui travaillent dans le secteur", poursuit l’élu.

Tensions sur le marché de l’emploi

De bons chiffres qui accentuent par contre les tensions sur le marché de l’emploi. " Du fait de la difficulté à recruter, nous sommes en pleine crise de croissance !", s’alarme Anaïs Vivion, PDG de BeApp et présidente de la French Tech Nantes.

Un sentiment partagé par Francky Trichet, vice-président de Nantes Métropole en charge de l’innovation et du numérique : "Chaque année, les entreprises du numérique réalisent en moyenne 90 millions d’euros de levée de fonds, ce qui nous met en troisième position en France après Paris et Lyon. C’est un excellent classement mais que nous pouvons perdre car aujourd’hui le digital manque de doigts. La pénurie de compétences, déjà notable voici quelques années, s’accélère. Il nous manque à Nantes 1 000 professionnels par an."

500 000 € pour attirer les cerveaux

Pour faire face à cette pénurie, les acteurs ont investi 500 000 euros financés à hauteur de 53 % par les entreprises, 40 % par Nantes Saint-Nazaire Développement et 7 % par la French Tech Nantes. "Cet argent servira à créer un package organisé autour de 8 actions", précise Nicolas Debon, directeur général de Nantes Saint-Nazaire Développement. Une première série d’actions vise à valoriser le territoire, à travers notamment les réseaux sociaux, des espaces publicitaires. Un accompagnement-via notamment un partenariat avec la plateforme Switch Up- pour l’installation des nouveaux arrivants sera proposé. Des jobs dating virtuels vont également être organisés ainsi que des entretiens à Nantes avec des candidats lors d’évènements culturels et de rencontres de professionnels. Les entreprises numériques nantaises seront également référencées sur le média "Welcome to the Jungle" et des reportages de promotion, à la fois du territoire et des entreprises, seront réalisés avec Maddyness.

Une vingtaine d’entreprises déjà engagées

L’ensemble de ces services varie de 2000 € (start-up de 1 à 19 salariés) à 6 500 euros (scale up de 20 salariés et plus). Une vingtaine d’entreprises nantaises ont d’ores et déjà rejoint le dispositif parmi lesquelles Allovoisins, BeApp, D-Vine, Doctolib, Easilys, EP, Gens de Confiance, Guest Suite, iAdvize, Shopopop, Teester…"Sur les 12 villes de France adhérentes à la French Tech, nous sommes la seule à lancer un tel dispositif", précise Anaïs Vivion.

À terme, cette démarche devrait s’ouvrir à d’autres filières économiques en peine de compétences : "Un job à Nantes #Santé", "Un job à Nantes #Industrie", etc.

L’ensemble des partenaires de "Un job à Nantes #Tech" réunis devant le Hall 6 du quartier de la création à Nantes.
L’ensemble des partenaires de "Un job à Nantes #Tech" réunis devant le Hall 6 du quartier de la création à Nantes. — Photo : Didier San Martin

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail