Rennes

Télécoms

A Rennes, Orange muscle son pôle cyberdéfense

Par Baptiste Coupin, le 23 septembre 2019

À Rennes-Cesson, Orange vient d’annoncer l’installation prochaine de ses activités en croissance, dont la cyberdéfense, au sein de locaux de 9 000 mètres carrés. Ce nouveau pôle sera situé en face de son campus de l’innovation, et accueillera quelque 800 collaborateurs.

Pierre Jacobs, directeur Orange Grand Ouest.
Pierre Jacobs (Orange Grand Ouest) fait de Rennes-Cesson la pierre angulaire du développement d'Orange. Un méga pôle cyberdéfense va voir le jour en face de son campus de l'innovation. — Photo : ®Phil-Labeguerie

Orange s’apprête à renforcer ses positions à Rennes. Avec plus de 5 400 salariés, l’agglomération rennaise constitue le deuxième bassin d'emploi d’Orange après l’Ile-de-France, et un carrefour stratégique pour l’opérateur télécoms, qui continue d’y développer des activités en croissance. C’est le cas notamment sur le marché des grandes entreprises autour de l’hébergement, du cloud ou des applications mobiles.

Voisin de Klaxoon

De nouveaux projets vont continuer d’émerger. Lors d’un point presse, Pierre Jacobs, le directeur Grand Ouest d’Orange, a ainsi annoncé la prise à bail d’un bâtiment de 9 000 m², à Cesson-Sévigné, dans une aile du bâtiment Énergie qu’occupe également la PME innovante Klaxoon : « On va y mettre toutes nos équipes qui sont en charge de la cyberdéfense et du SI (Orange Business Services IT). C’est à peu près 800 personnes qui vont arriver entre le mois de décembre et le deuxième trimestre 2020. La cyberdéfense est l’un des axes prioritaires de développement pour le groupe ». Une centaine d'embauches par an devrait ainsi accompagner la constitution de ce nouveau pôle.

Cesson-Sévigné comme base technologique

À quelques pas de là, où se construit la future station de métro Atalante, les équipes de Legendre finissent de bâtir le « C3 » : un campus d’innovation de 17 500 mètres carrés qui accueillera bientôt les équipes recherche et développement d’Orange, soit environ 900 salariés. « L’emménagement est prévu en février-mars », annonce Pierre Jacobs. Sur cette seule zone d’un kilomètre carré, entre Rennes-nord et Cesson, Orange rassemblera prochainement 80 % de ses salariés rennais.

« Sur l’innovation, les nouvelles activités et les nouvelles technologies, on a privilégié Cesson-Sévigné parce qu’on avait déjà beaucoup de personnel. C’est un pôle technologique tourné vers l’avenir », explique Pierre Jacobs. Ailleurs dans l’agglomération, Orange prévoit cependant de garder son centre de relation clients PME-entreprises à Alma, dans le sud de Rennes ainsi que son site technique à Saint-Jacques-de-la-Lande, à côté de l’aéroport. L’heure est cependant au regroupement des sites. Orange n’en compte plus qu’une dizaine aujourd’hui en région rennaise, contre une trentaine auparavant.

Pierre Jacobs, directeur Orange Grand Ouest.
Pierre Jacobs (Orange Grand Ouest) fait de Rennes-Cesson la pierre angulaire du développement d'Orange. Un méga pôle cyberdéfense va voir le jour en face de son campus de l'innovation. — Photo : ®Phil-Labeguerie

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail