Réseaux économiques

Les Ateliers bretons de l'emploi veulent aider les entreprises à recruter

Par Virginie Monvoisin, le 01 octobre 2021

L'association Produit en Bretagne lance un réseau des réseaux de l’emploi le 7 octobre à Rennes. Baptisé Les Ateliers bretons de l’emploi, il a pour objectif de venir en aide aux dirigeants d’entreprises, DRH et experts de la formation, face à leurs difficultés de recrutement. Au programme : échanges de bonnes pratiques, d’outils et de réflexions.

Le réseau Produit en Bretagne, dirigé par Malo Bouessël du Bourg (à gauche), lance les Ateliers bretons de l'emploi pour aider les entreprises à innover dans leurs recrutements. Ici avec Marie-Laure Collet, vice-présidente au capital humain à Produit en Bretagne et dirigeante d’Abaka Conseil, et Coralie Gourlay, chef de projet Produit en Bretagne.
Le réseau Produit en Bretagne, dirigé par Malo Bouessël du Bourg (à gauche), lance les Ateliers bretons de l'emploi pour aider les entreprises à innover dans leurs recrutements. Ici avec Marie-Laure Collet, vice-présidente au capital humain à Produit en Bretagne et dirigeante d’Abaka Conseil, et Coralie Gourlay, chef de projet Produit en Bretagne. — Photo : Virginie Monvoisin

Si la Bretagne est historiquement un territoire où le taux de chômage est en dessous du niveau national, à 6,6 %, recruter est devenu encore plus difficile pour les entreprises en cette sortie de pandémie. L’emploi est en tension, et cela dans tous les secteurs et pour toutes les catégories socioprofessionnelles. "Nous avions anticipé cette tension, mais elle est aujourd’hui mise en exergue à cause du rebond de l’activité économique. Si on ne trouve pas des solutions innovantes, ce sera, avec le manque de matières premières et de composants, l’un des freins à la relance", estime Marie-Laure Collet, vice-présidente au capital humain au sein du réseau régional Produit en Bretagne et dirigeante du cabinet de conseil RH Abaka Conseil.

Un réseau ouvert et solidaire

Face à ce constat, le réseau Produit en Bretagne - qui rassemble quelque 480 entreprises du Finistère, des Côtes-d’Armor, du Morbihan, d’Ille-et-Vilaine et de Loire-Atlantique - prend le sujet à bras le corps et crée un réseau des réseaux de l’emploi. Il sera officiellement lancé, sous le nom des Ateliers bretons de l’emploi, jeudi 7 octobre à Rennes (17 h 15 sur le campus The Land) lors d’une conférence régionale. "Ce sera la première, avec l’intervention d’un expert RH et formation, Antoine Foucher (Quintet Conseil). Nous en organiserons ensuite deux par an pour aborder une thématique concrète et donner des boîtes à outils", explique Marie-Laure Collet. Ces temps forts permettront, à travers un sujet inspirant ou des explications méthodologiques​, de comprendre l’évolution du marché du travail ou du télétravail, les attentes des jeunes générations en termes d’emploi, les nouvelles méthodes de recrutement.

Ce nouveau réseau s’adresse à tous les professionnels de l’emploi de la région, qu’ils soient adhérents ou non à Produit en Bretagne. "Nous sommes partis de nos expériences de la Breizh Marketing Akademi et de nos commissions RH et Jeunes & entreprises pour faire une synthèse et créer cette fois un réseau ouvert à tous les décideurs qui portent des stratégies RH en entreprise", ajoute la dirigeante. C’est-à-dire aux chefs d’entreprise, DRH, responsables RH, experts de la formation ou du recrutement.

Attirer et fidéliser les talents

L’objectif du réseau est d’aider les entreprises à attirer de nouveaux talents, mais aussi de les garder et de les fidéliser. Pour y arriver, il propose des échanges et des réflexions entre pairs, pour partager les bonnes et mauvaises pratiques, les outils qui fonctionnent, les astuces, les nouvelles attentes et manières de recruter, etc. Des ateliers permettront, à côté des conférences biannuelles, de rassembler les dirigeants selon six bassins d’emploi, pour apporter des réponses concrètes à des problématiques de terrain. Ils seront animés par des binômes d’adhérents de Produit en Bretagne. "Chacun pourra se nourrir de l’expérience des autres sur des pratiques nouvelles, en toute confidentialité, souligne Marie-Laure Collet. Les ateliers permettront aussi d’acquérir des connaissances sur différentes législations, comme celle qui concerne les discriminations."

Entraide et amélioration de sa marque employeur

Par ailleurs, les entreprises d’un même bassin pourront être amenées à s’entraider, en partageant les contacts de candidats par exemple. Les Ateliers bretons de l’emploi seront également le lieu où les dirigeants pourront saisir les subtilités de l’évolution du marché de l’emploi. "Avant, un salarié type voulait faire carrière, bien gagner sa vie. Il y a cinq ans, il voulait plus de reconnaissance. Aujourd’hui, c’est la notion d’impact de son emploi qui agit comme un levier de motivation dans un recrutement", confie par exemple Marie-Laure Collet. Les Ateliers seront donc aussi un moyen d’apprendre à travailler sa marque employeur, que l’entreprise soit une TPE, une PME ou un grand groupe.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail