Auvergne Rhône-Alpes

Électronique

Start-up

Iten, Oorion, Social Dream... : 80 entreprises d'Auvergne-Rhône-Alpes seront présentes au CES de Las Vegas

Par Déborah Berthier, le 05 janvier 2024

Du 9 au 12 janvier 2024, 80 entreprises d’Auvergne-Rhône-Alpes s’envoleront pour le Consumer Show de Las Vegas, le plus grand salon mondial consacré à l’électronique. 38 seront accompagnées par la Région. Et cinq entreprises régionales ont d’ores et déjà été primées par l’organisateur du salon.

80 entreprises d’Auvergne-Rhône-Alpes s’envoleront pour le Consumer Show de Las Vegas.
80 entreprises d’Auvergne-Rhône-Alpes s’envoleront pour le Consumer Show de Las Vegas. — Photo : Charles Pietri

Pour la dixième année, la Région Auvergne-Rhône-Alpes participera du 9 au 12 janvier prochain au CES de Las Vegas, le plus important salon consacré à l’innovation technologique en électronique grand public. La collectivité a pour l’occasion loué un espace de 280 m², qui présentera les savoir-faire de 38 entreprises régionales. Parmi elles, on retrouve notamment le spécialiste des piles à biocarburant en papier BeFC, le fabricant de radiateurs intelligents Lancey Energy, la start-up de modules photovoltaïques organiques Dracula Technologies, ou encore le spécialiste de la captation du Co2, Revcoo. S’ajouteront à celles-ci 31 entreprises de la "mission visiteurs", accompagnées par Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises, qui viendront tester et développer des flux commerciaux. Et une douzaine d’entreprises de la région est également présente sur les stands de Business France ou du CEA. En tout, ce sont donc 80 entreprises régionales qui s’envoleront pour le Nevada début 2024.

Cinq entreprises ont également été retenues dans le cadre des "innovations awards", décernés par la Consumer Technology Association (CTA), organisatrice de l’événement. Ces awards, dont les lauréats sont sélectionnés par un jury, récompensent les technologies d’exception dans 28 catégories de produits.

Idyllic Technology et son code-barres radiofréquence

Idyllic Techonology a mis au point un code à barres radiofréquence.
Idyllic Techonology a mis au point un code à barres radiofréquence. - Photo : DR

Parmi les lauréats, Idyllic Technology, qui a mis au point un code-barres d’un nouveau genre. Un code à barres radiofréquence, "qui combine la simplicité et le faible impact environnemental du code à barres avec la fiabilité de la RFID". Les premiers travaux sur cet identifiant radiofréquence sans puce ont démarré il y a plus de quinze ans, au laboratoire LCIS, à Grenoble. La première version du lecteur a quant à elle été conçue en 2016. Cette innovation s’adresse à des secteurs aussi divers que la logistique, le commerce spécialisé, le recyclage du plastique ou encore l’authentification. Il recevra un prix dans la catégorie "Technologie embarquée".

Iten reçoit le best of Innovation pour ses microbatteries

Iten prévoit de produire un million de microbatteries pour l’électronique par an.
Iten prévoit de produire un million de microbatteries pour l’électronique par an. - Photo : ITEN

Après avoir levé 80 millions d’euros fin 2022, Iten (40 salariés) lancera la construction de son usine à Chalon-sur-Saône, au printemps 2024. L’entreprise lyonnaise spécialisée dans les microbatteries Li-ion céramiques recyclables, rechargeables et sans métaux lourds prévoit de produire un million de microbatteries pour l’électronique par an, à terme, avec un premier palier de 150 millions de composants dès son ouverture en 2026. Elle recevra au CES le best of Innovation.

Ives, le chatbot qui accompagne les personnes sourdes

Le chatbot Ives aide les personnes sourdes.
Le chatbot Ives aide les personnes sourdes. - Photo : DR

Autre innovation régionale récompensée : le chatbot Ives, implanté à Montbonnot Saint-Martin, en Isère, qui fonctionne comme un programme informatique, alimenté par l’intelligence artificielle. Sa principale fonction est de faciliter la communication en temps réel en permettant à un avatar virtuel, IRIS, de fournir des réponses immédiates aux questions posées par les utilisateurs sourds sur Internet. IRIS utilise l’intelligence artificielle pour comprendre et interpréter les requêtes des utilisateurs. L’innovation se distingue dans la catégorie Intelligence artificielle.

Un doublé pour Oorion

Oorion a mis au point un outil pour les personnes déficientes visuelles.
Oorion a mis au point un outil pour les personnes déficientes visuelles. - Photo : DR

Ce sont deux "innovations awards" que recevra Oorion, dans les catégories Technologies adressant les problématiques liées à l’accessibilité et le vieillissement et Human Security for all (en référence à une campagne lancée par les Nations Unies) Cette start-up lyonnaise a mis au point un outil pour les personnes déficientes visuelles, leur permettant de retrouver, localiser et être guidés vers les éléments constituant leur environnement, à partir de la caméra de leur smartphone et grâce à des algorithmes d’intelligence artificielle.

Social Dream met la réalité virtuelle au profit de la santé mentale

Social Dream a développé un casque immersif à usage thérapeutique.
Social Dream a développé un casque immersif à usage thérapeutique. - Photo : DR

Enfin, Social Dream est récompensé dans la catégorie Digital Health. Implantée à Bourg-de-Péage, dans la Drôme, la start-up a développé un casque immersif à usage thérapeutique, baptisé Dreamsens. Concrètement, Social Dream propose des immersions filmées visant à aider les personnes à s’évader, se détendre, se divertir et ce dans le secteur médical. D’abord pensé pour les Ehpad, ce casque est désormais utilisé, plus largement, à des fins thérapeutiques.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition