Strasbourg

Numérique

Visible Patient veut s'étendre à l'international grâce à Ethicon

Par Charlotte Stiévenard, le 07 octobre 2020

Visible Patient a l'ambition de s’étendre à l’international. Le fabricant strasbourgeois de logiciels médicaux a signé un accord stratégique avec Ethicon. La filiale du groupe pharmaceutique américain Johnson & Johnson sera chargée du marketing et de la vente des produits du spécialiste des visualisations d’images médicales en 3D.

La société Visible Patient est issue de l'Institut de Recherche contre les Cancers de l’Appareil Digestif (IRCAD).
La société Visible Patient est issue de l'Institut de Recherche contre les Cancers de l’Appareil Digestif (IRCAD). — Photo : ©Visible Patient

Désormais, c’est Ethicon, filiale du groupe pharmaceutique américain Johnson & Johnson, qui aura l’exclusivité de la vente et du marketing des produits du strasbourgeois spécialisé dans le développement de logiciels médicaux Visible Patient (CA : non communiqué, 34 collaborateurs). Les deux sociétés ont signé un accord stratégique début octobre 2020. Visible Patient commercialise une solution qui comprend un service de modélisation en 3D d’images médicales grâce à son laboratoire en ligne et un logiciel de planification chirurgicale.

Un développement à l’international

« Nous allons pouvoir nous lancer dès janvier à l’international en commençant par l’Amérique du Nord, l’Asie, le Moyen Orient et l’Europe, se réjouit Luc Soler, le président de Visible Patient. Il ne s’agit pas d’un accord de distribution. Visible Patient reste responsable des dispositifs médicaux commercialisés. Ethicon touchera des commissions sur les ventes ». Visible Patient est actuellement utilisé dans une vingtaine d’établissements de santé en France et six à l’étranger. La société ne communique pas sur les objectifs de commercialisation et de chiffre d’affaires liés à l’accord signé avec Ethicon. « Il a nécessité un an de négociations », assure Luc Soler.

Pour accompagner cette évolution, Visible Patient continue de recruter. En 2021, le nombre de collaborateurs devrait presque doubler pour atteindre 60 personnes, puis 80 en 2022, tandis que dix personnes ont déjà été recrutées en 2020. Ces embauches seront principalement destinées à la production et à la R & D. Ces deux départements représentent chacun un tiers des effectifs. En 2022, la production devrait représenter la moitié des effectifs.

Continuer d’innover

Visible Patient a été co-fondé en 2013 par Luc Soler, aux côtés de Jacques Marescaux. Ce dernier avait créé une équipe de recherche dédiée à ces technologies au sein de l’Institut de Recherche contre les Cancers de l’Appareil Digestif (IRCAD) de Strasbourg.

En cette période de crise sanitaire, Visible Patient continue d’innover. Pendant le confinement, il a développé un logiciel qui permet de modéliser en 3D les poumons des patients atteints du coronavirus. En coopération avec les hôpitaux universitaires de Strasbourg, ils ont également créé un indice de sévérité de la pathologie appelé Niveau Diagnostique de Sévérité (NDS), en cours de validation clinique et pour lequel un brevet a été déposé.

La société Visible Patient est issue de l'Institut de Recherche contre les Cancers de l’Appareil Digestif (IRCAD).
La société Visible Patient est issue de l'Institut de Recherche contre les Cancers de l’Appareil Digestif (IRCAD). — Photo : ©Visible Patient

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail