Strasbourg

Santé

Spartha Medical cherche 600 000 euros pour finaliser son revêtement antiviral

Par Charlotte Stiévenard, le 07 janvier 2021

La medtech strasbourgeoise Spartha Medical espère clôturer une levée de fonds de 600 000 euros d’ici avril 2021 pour arriver à la commercialisation de son revêtement antiviral et antibactérien. Un produit actuellement testé sur le dispositif médical d'une autre medtech strasbourgeoise, Dianosic, destiné au traitement des pathologies de la fosse nasale.

Philippe Lavalle (à gauche) et Nihal Engin Vrana (à droite) ont cofondé la medtech Spartha Medical à Strasbourg en 2019.
Philippe Lavalle (à gauche) et Nihal Engin Vrana (à droite) ont cofondé la medtech Spartha Medical à Strasbourg en 2019. — Photo : © Semia

Spartha Medical (5 collaborateurs) a lancé une levée de fonds en octobre 2020. La medtech strasbourgeoise compte obtenir 600 000 euros d’ici avril 2021, grâce au soutien potentiel notamment d’Alsace Business Angels. Cette somme devrait permettre à la société de finaliser la commercialisation de ses spray et revêtement antiviraux et antibactériens.

Spin-off de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) créée en 2019, Spartha Medical dépendait jusqu’ici de financements publics (Bpifrance, Commission européenne, Région Grand Est, Agence nationale de la recherche et Eurométropole de Strasbourg).

Depuis la crise sanitaire du coronavirus, la société a ajouté de nouvelles propriétés antivirales à son produit, désormais utilisable contre le SARS-CoV-2. La version finale sera disponible sous forme de spray pour le grand public (corps et alimentation) ou de revêtement, notamment pour les dispositifs médicaux. La commercialisation est prévue pour septembre ou octobre 2021, annonce le PDG de Spartha Medical, Nihal Engin Vrana.

Une application pour Dianosic

En parallèle, Spartha Medical travaille officiellement depuis novembre 2020 avec Dianosic (7 collaborateurs), medtech strasbourgeoise spécialisée dans les dispositifs médicaux. « Cette collaboration a en réalité commencé avant la création de la société, alors que le projet était en phase de maturation avec la SATT Conectus (société d'accélération du transfert de technologies alsacienne, NDLR) », précise Nihal Engin Vrana.

Dianosic commercialise depuis juin 2020 Cavi-T, un ballonnet gonflable utilisé pour stopper les saignements spontanés ou postopératoires de la fosse nasale. Les deux sociétés testent pour une période de trois mois l’application du revêtement antibactérien de Spartha Médical sur ce dispositif médical. « Ce nouveau produit pourrait concerner tous les patients déjà susceptibles d’utiliser Cavi-T, explique Marc Augustin, le PDG de Dianosic. Le revêtement ajoute une action active à l’action mécanique du ballonnet. »

Philippe Lavalle (à gauche) et Nihal Engin Vrana (à droite) ont cofondé la medtech Spartha Medical à Strasbourg en 2019.
Philippe Lavalle (à gauche) et Nihal Engin Vrana (à droite) ont cofondé la medtech Spartha Medical à Strasbourg en 2019. — Photo : © Semia

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail