Alsace

Industrie

Pour l'UIMM Alsace, la pénurie de matières premières est un frein fort à la reprise

Par Lucie Dupin, le 12 juillet 2021

En Alsace, l’Union des Industries et Entreprises de la métallurgie (UIMM) constate une reprise de l’activité parfois proche de celle de 2019. Pour autant, le syndicat alerte quant à la pénurie de matières premières, frein au redémarrage de l’activité.

Bruno Russo est le nouveau président de l'UIMM Grand Est.
Bruno Russo préside l'UIMM Alsace et Grand Est. — Photo : © UIMM Grand Est

L’UIMM Alsace, l’Union des Industries et Entreprises de la métallurgie, compte 350 entreprises adhérentes. Son président Bruno Russo constate "qu’en fin de premier semestre, les entreprises se portent globalement bien. On note une reprise de l’activité parfois proche de celle réalisée en 2019". Celui qui préside également Esaris Industries (CA : 42 M€ ; 350 salariés) à Illkirch-Graffenstaden (67), fabricant de composants et de sous-ensembles pour l’industrie, notamment les secteurs ferroviaire et aéronautique, reconnaît pour autant que "des secteurs restent en crise. L’automobile vit une mutation antérieure au Covid en raison du passage des moteurs thermiques à l’électrique et l’aéronautique subit la décroissance du trafic aérien".

Manque de matières premières et de composants

Par ailleurs, l’UIMM Alsace s’associe au constat général de la pénurie de matières premières et de composants à laquelle beaucoup d’adhérents font face. Avec des matières premières comme l’acier, l’inox ou l’aluminium dont les prix ont été multipliés par 2 ou 3, Bruno Russo souligne "une pénurie également dans la livraison" et estime ainsi qu’il s’agit "d’un des freins forts à la reprise" et n’entrevoit pas un retour à la normale avant fin 2022.

À cette date, la France aura été amenée à élire un nouveau chef d’État et Bruno Russo plaide déjà en faveur d’un discours commun à l’approche des élections présidentielles autour de France Industrie qui regroupe l’ensemble des branches industrielles françaises. Le dirigeant souhaite que "le cadre politique mette l’industrie dans les meilleures conditions possibles pour un retour à une croissance industrielle forte en France", en jouant notamment "sur la fiscalité".

Apprentissage

En attendant, l’UIMM Alsace prépare la prochaine échéance, celle de la rentrée. "Il est vital et essentiel que les entreprises jouent le jeu de l’apprentissage", souligne le président de l’UIMM Alsace. Les premiers apprentis du CFAI de Mulhouse seront accueillis dès fin août au sein de la Maison de l’industrie. 11 millions d’euros ont été investis dans ce nouveau bâtiment de 5 000 m².

Bruno Russo est le nouveau président de l'UIMM Grand Est.
Bruno Russo préside l'UIMM Alsace et Grand Est. — Photo : © UIMM Grand Est

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail