Calvados

Industrie

Les portes de Coulidoor glissent sur le succès

Par Isabelle Evrard, le 02 octobre 2018

Basé à Verson (Calvados), le fabricant de portes coulissantes, de placards et de dressings sur mesure Coulidoor assoit sa croissance sur un process de fabrication innovant.

La partie façade représente 70 % du chiffre d’affaires de Coulidoor contre 30 % pour la partie rangement. — Photo : © Coulidoor

Niché dans la petite commune de Verson à deux encablures de Caen, le groupe Coulidoor, fabricant de portes de placards coulissantes et d’aménagements sur mesure, poursuit une belle ascension. L’entreprise est née à il y a plus de trente ans ex nihilo, dans le petit atelier de menuiserie de Michel Visse qui produit des portes de placards pour les besoins du marché local. La société prend le nom de Socami (Société caennaise de menuiserie industrielle) et emploie cinq salariés. Bientôt se profile un nouveau marché, celui des portes coulissantes et du dressing sur mesure. Une ouverture dont s’empare Michel Visse, rejoint par ses fils Arnaud et Pierre. En 1991, il dépose la marque Coulidoor.

Rachat d'un concurrent

Le groupe fait travailler près de 300 personnes et a créé en 1997 sa propre usine de profilage, Pro-Steel, à Etrepagny dans l’Eure. « La base de notre métier reste la menuiserie artisanale puisque tous nos produits sont fabriqués sur mesure, mais nous intervenons sur un mode industriel », commente Arnaud Visse, qui a repris la direction de l’entreprise en 2008. Outre le siège de Verson installé dans une usine qui a atteint les 10 000 m2, Coulidoor dispose aujourd’hui de deux autres sites, une unité de fabrication à Saint-Rambert-d’Albon (Drôme) et une plate-forme logistique à Bordeaux-Martillac (Gironde).

Le groupe s’est également saisi de l’opportunité de reprendre en 2015 France Rangement, société concurrente du Rhône en difficulté financière. « Nous avions le projet d’agrandir le site de Saint-Rambert afin de développer notre capacité de production en rangements mais le projet aurait nécessité du temps et de nombreux investissements. Avec ce rachat, nous avions l’opportunité de nous doter d’un outil industriel opérationnel et d’une équipe de professionnels aguerris, nous assurant à terme la fabrication des produits de rangement du groupe pour toute la moitié sud de la France », explique Arnaud Visse. Au total, le groupe fabrique 260 000 portes et 65 000 modules de rangement par an. Et pour renforcer la logistique de l’entreprise, Coulidoor s’est doté d’une flotte de 25 camions pour assurer lui-même ses livraisons auprès de son réseau de distributeurs professionnels.

Innovant à tous les niveaux

Arnaud Visse, PDG de Coulidoor, a développé une démarche de management collaboratif dans son entreprise - Photo : © Coulidoor

L’activité de Coulidoor s’appuie sur un process de fabrication et des machines toujours plus innovantes : « Notre budget investissement est de l’ordre de 1,5 M€ par an. Pour améliorer notre productivité, nous devons fonctionner avec un parc de machine-outils à la pointe de la technologie », assure le PDG. L’usine est ainsi dotée d’une machine LGC (Ligne à grande capacité) capable de préparer et de stocker 500 panneaux à la journée. Mais l’innovation ne concerne pas seulement les machines, elle touche l’ensemble des salariés. Arnaud Visse a développé depuis deux ans une démarche de management collaboratif dénommée « Q 3 » : « qualité des produits, qualité des services, qualité de vie au travail ». Une démarche qui porte ses fruits : avec un chiffre d’affaires global de 40 M€ (contre 35 M€ en 2013), Coulidoor se place au 4e rang des industriels du placard présents sur le marché français.

La partie façade représente 70 % du chiffre d’affaires de Coulidoor contre 30 % pour la partie rangement. — Photo : © Coulidoor

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture