Caen

Numérique

La plateforme Norm3D veut faciliter l'accès à la 3D pour les entreprises

Par Isabelle Evrard, le 22 septembre 2021

L’entreprise Norm3D propose une plateforme de services de traitements de données 3D, pour apporter des solutions adaptées aux entreprises, notamment dans le domaine de l’architecture et de l’industrie du futur.

Norm3D est hébergée à la pépinière de Caen la mer, Plug N'Work, sur le campus Effiscience.
Norm3D est hébergée à la pépinière de Caen la mer, Plug N'Work, sur le campus Effiscience. — Photo : Isabelle Evrard

Hébergée à la pépinière de Caen la mer, Plug N’Work, sur le campus Effiscience (Colombelles), et membre de la French Tech Normandie, la start-up Norm3D s’est spécialisée dans le développement du traitement de données 3D pour fournir des solutions adaptées à l’industrie 4.0.

Après un passage dans l’incubateur Normandie Incubation, Norm3D a été co-fondée par deux chercheurs caennais, Abderrahim Elmoataz, professeur à l’Université de Caen, membre de l’équipe Image du GREYC (laboratoire de recherche numérique) et l’un de ses étudiants, François Lozes, docteur en informatique. La start-up a d’abord axé ses recherches sur le marché du bâtiment et plus spécifiquement celui du BIM (Building Information Modeling ou Modélisation des Informations du Bâtiment). "Nous proposons des outils numériques pour faciliter la construction de maquettes virtuelles et représenter visuellement un bâtiment à partir de nuages de points 3D", explique François Lozes, dont la thèse sur "le traitement d’images sur surfaces et variétés avec mise en application au patrimoine culturel 3D", a été entièrement soutenue financièrement par la Région Normandie. "Nous visons le secteur des architectes, mais aussi des professionnels du BTP et de l’immobilier, qui pourront ainsi modifier eux-mêmes la maquette virtuelle, faire des simulations et suivre l’historique du bâtiment " ajoute-t-il. Un marché en plein essor, depuis que la loi de 2016 autorise la possibilité d’exiger l’utilisation d’outils électroniques dans les marchés publics de construction.

Rendre la 3D accessible à tous

Autre axe de développement de la start-up, la valorisation des données du patrimoine. "Nous avons notamment modélisé la Porte des Champs du château de Caen. D’abord à des fins archéologiques, puis pour permettre, à terme, des visites virtuelles pour le grand public", explique François Lozes. La start-up travaille également avec plusieurs musées normands pour apporter des solutions à l’accessibilité inclusive. "Nous avons ainsi modélisé la Tapisserie de Bayeux sur le recto comme sur le verso. Pour les non-voyants, nous pouvons reconstruire un objet en 3D à partir d’une série d’images 2D", détaille Abderrahim Elmoataz qui souhaite rendre la 3D accessible au plus grand nombre. 

Composée d’une équipe de cinq personnes, Norm3D vise à court terme une première commercialisation de sa brique technologique à destination du marché du BIM d’ici la fin de l’année 2020, et envisage en 2022, de lever des fonds pour doper sa R & D.

Norm3D est hébergée à la pépinière de Caen la mer, Plug N'Work, sur le campus Effiscience.
Norm3D est hébergée à la pépinière de Caen la mer, Plug N'Work, sur le campus Effiscience. — Photo : Isabelle Evrard

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail