Angers

Citadis : Les caractéristiques du tram angevin

Par la rédaction, le 06 mars 2009

Design aux couleurs de l'arc-en-ciel, alimentation par le sol... Le tramway d'Angers compte plusieurs spécificités.
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Citadis. Depuis 1997, date de la première livraison à Montpellier, le tramway Citadis, retenu par l'agglomération angevine, a été choisi par 29 villes dans le monde, dont 15 en France. Parmi elles: Barcelone, Bordeaux, Dublin, Grenoble, LeMans, Lyon, Madrid, Paris ou encore Melbourne. Plancher bas intégral pour faciliter l'accessibilité des personnes à mobilité réduite, climatisation, vidéosurveillance... font partie des caractéristiques de la gamme conçue et fabriquée par Alstom. Alimentation par le sol. Le tram angevin sera le deuxième au monde, après Bordeaux, à bénéficier d'une Alimentation électrique par le sol (APS). Cette technique sera utilisée dans les centres-villes d'Avrillé et Angers, sur 1,5Km. Intérêt principal: «La préservation de l'architecture urbaine grâce à l'absence de caténaires», explique Olivier Jacques, chef du projet angevin chez Alstom. Arc-en-ciel. Chaque tramway Citadis se différencie par son design. À Angers, ce sont les couleurs de l'arc-en-ciel qui ont été retenues. Dessiné par Alstom Transport, en collaboration avec l'agence tourangelle RCP Design Global, sur une idée d'Angers Loire Métropole, le tramway d'Angers doit «exprimer les valeurs de la confluence, comme la mixité, les échanges et la convergence». Bucolique. Butome en ombrelle, fritillaire pintade, nivéole d'été... Le design intérieur du tram angevin se caractérise par un plafond orné de fleurs des basses vallées angevines. Les sièges évoquent les relevés topographiques des reliefs de l'Anjou ou les lignes végétales du bois coupé. Et 60% de la surface est vitrée. Alstom. Le Citadis angevin est conçu et fabriqué dans les sites français d'Alstom Transport: chaîne de traction à Tarbes, bogies au Creusot, moteur à Ornans, systèmes électroniques embarqués à Villeurbanne, conception et intégration à LaRochelle (1.153 salariés, 600M€ de chiffre d'affaires en 2008). En chiffres. La rame du tramway angevin a une capacité totale de 208 passagers, une vitesse moyenne de 20Km/h et une vitesse maximale de 70Km/h. Le centre de maintenance, d'un montant de 22millions d'euros, accueillera les 17 rames de tramway et 40 bus articulés, sur une surface de 6ha, dont 10.000m² de superficie couverte. Il emploiera 120 personnes (conducteurs compris).

Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture