Sarthe

Agroalimentaire

Bordeau Chesnel : 35 millions pour la nouvelle usine

Par Cédric Menuet, le 07 avril 2017

En 2018, Luissier Bordeau Chesnel prendra possession de sa nouvelle usine d'Yvré-L'Évêque. Un projet à 35 millions d'euros visant à remplacer le site actuel de Champagné qui n'offre plus de possibilité de développement.

La nouvelle usine Bordeau Chesnel d'Yvre-l'Evêque totalise 11 000 m².
La nouvelle usine Bordeau Chesnel d'Yvre-l'Evêque totalise 11 000 m². — Photo : Bordeau Chesnel

Le projet a été validé fin mars par sa maison mère, le groupe Savencia. Luissier Bordeau Chesnel (LBC) va abandonner en 2018 son usine de Champagné pour un site flambant neuf sur la nouvelle zone d'activité d'Auvours, à Yvré-L'Évêque. Les travaux débutent courant avril pour une livraison du bâtiment en mai 2018. Six à huit mois de déménagement seront nécessaires, obligeant une double exploitation des deux sites, distants d'un kilomètre à vol d'oiseau. 35 millions d'euros sont injectés dans cette opération, étudiée de longue date dans l'entreprise. « Les premières réflexions remontent à 1990 ! C'est un projet ambitieux de transformation visant à pérenniser l'entreprise pour les prochaines décennies », déclare Pierre Hébert, directeur général de LBC. Car le site de Champagné a atteint ses limites. Enclavés dans une zone urbaine, ses 18 000 m² répartis sur trois niveaux n'offrent plus de possibilité d'agrandissement, ni de modernisation. La future unité yvréenne s'étendra ainsi sur 11.000 m² de plain-pied, avec des capacités d'extension. « Avec cet outil, on sera en mesure de franchir un palier en termes de sécurité des personnels, on vise le zéro accidents, et de sécurité alimentaire en délivrant un standard de qualité optimale pour le consommateur », poursuit Pierre Hébert. La modernisation de l'outil de production permet également à Bordeau Chesnel de pousser plus loin son innovation produit. Depuis les années 90, la marque multiplie les recettes afin de ne pas rester cantonnée au petit pot rouge. Selon sa direction, Bordeau Chesnel représenterait 50 % des ventes de rillettes dans les grandes surfaces françaises. 50 millions de pots sortant en effet chaque année de l'usine de Champagné. « On est leader sur un marché décroissant. On réfléchit donc à sortir du terroir pour lever certains freins à la consommation avec de nouveaux produits, sans graisse ajoutée par exemple. » Selon Pierre Hébert, cette stratégie porte ses fruits. Le dirigeant évoque une progression « significative » des volumes depuis cinq ans, sans plus de précision sur les chiffres de l'entreprise.

Transfert de personnels

L'installation à Yvré-L'Évêque est l'occasion d'un autre déménagement, dès cette année. À Changé sont basées les directions générale, commerciale et finance de LBC ainsi que certains services mutualisés du pôle Gourmet de Savencia (Bordeau Chesnel, St Agaûne, Coraya). Des salariés transférés au Mans, dans le quartier Novaxis. Le service marketing de Coraya quitte également la Normandie pour s'installer en Sarthe d'ici à septembre. Au total, ce sont 80 à 90 personnes qui rejoindront Le Mans. Quant à l'usine de Champagné, LBC procédera à sa démolition et à la dépollution des deux hectares de terrain en 2020, en vue d'une revente.

La nouvelle usine Bordeau Chesnel d'Yvre-l'Evêque totalise 11 000 m².
La nouvelle usine Bordeau Chesnel d'Yvre-l'Evêque totalise 11 000 m². — Photo : Bordeau Chesnel

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.