Transport

Air Affaires déploie ses ailes au Mans

Par Cédric Menuet, le 17 janvier 2019

Après Angers, la plateforme brestoise de location d’avions privés ouvre ses services sur l’aéroport du Mans. Une opportunité également pour l’infrastructure sarthoise de proposer une nouvelle offre de déplacement.

Air Affaires propose ses services sur l'aéroport Le Mans - Arnage.
Air Affaires ouvre ses services de location d'avions privés aux chefs d'entreprises sarthois depuis l'aéroport Le Mans - Arnage. — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

La start-up Air Affaires se pose au Mans. Fondée en 2016 à Brest par Charles Cabillic, Ronan Le Moal et Mickaël Kerbourc’h, la jeune pousse propose de mettre en relation pilotes, propriétaires d’avion et chefs d’entreprise pour des vols d’affaires vers des aéroports de proximité en France et en Europe. « En moyenne, une entreprise est à 30 kilomètres d’un aérodrome, mais ceux-ci ont peu d’offres de vol. Il y a également 1 500 propriétaires d’avions privés en France, et ils volent très peu, explique Olivier Bécot, directeur général d’Air Affaires. Sur certaines destinations, l’avion permet d’éviter de perdre du temps en attente et correspondance. Surtout, il évite la fatigue pour le chef d'entreprise. »

Communauté locale

La start-up bretonne compte déjà un avion et un pilote basé au Mans, complétant ainsi son maillage du territoire. En quelques clics, l’utilisateur du service peut sélectionner son pilote et son trajet en France ou dans un pays frontalier. « Nous opérons avec 180 appareils, de 3 à 64 places, inscrits sur la plateforme. Si l’avion du Mans n’est pas disponible, un autre peut venir d’un aérodrome voisin », poursuit Olivier Bécot. Pour développer son activité au Mans, Air Affaires veut s’appuyer sur une communauté d’une demi-douzaine d’entreprises du territoire. Celles-ci devant s’acquitter d’une cotisation annuelle, la rémunération de la start-up, et prendre en charge le coût de leurs vols.

Pour l’aéroport Le Mans-Arnage, l’arrivée d’Air Affaires répond à un besoin local. « Nous n’avons pas vocation à être un aéroport de passagers, mais il y a une vraie demande de la part d’entreprises sarthoises pour développer l’aviation d’affaires », souligne Philippe Brunet, directeur général de la CCI du Mans et de la Sarthe, gestionnaire de l’équipement. 28 557 mouvements ont en effet été enregistrés sur ses pistes en 2018, une fréquentation stable, principalement portée par les activités du circuit des 24 Heures du Mans.

Viser l’international

Du côté d’Air Affaires, on se prépare à prendre de l’altitude. La société a levé en novembre dernier 2,1 millions d’euros auprès d’investisseurs privés. Un premier tour de table qui va permettre à la plateforme d’étoffer ses effectifs et d’investir, notamment dans une appli mobile, ainsi que d’ouvrir plus largement ses ailes. Le décollage à l’international est en effet prévu dès cette année.

Air Affaires propose ses services sur l'aéroport Le Mans - Arnage.
Air Affaires ouvre ses services de location d'avions privés aux chefs d'entreprises sarthois depuis l'aéroport Le Mans - Arnage. — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture