Réseaux économiques

Une dizaine d'entrepreneurs accompagnés à l'export par le nouveau club Stratexio Lorraine

Par Lucas Valdenaire, le 27 janvier 2021

Déjà présent dans une quinzaine de territoires français dont l'Alsace, le réseau du Medef dédié à l'internationalisation des entreprises Stratexio a lancé un club en Lorraine en janvier 2021. Une dizaine de dirigeants d'entreprises y sont d'ores et déjà accompagnés.

Réunion de lancement Stratexio Lorraine dans les locaux du Medef 54 le 12 janvier 2021
La deuxième réunion collective de Stratexio Lorraine, prévue le 9 mars, sera dédiée au choix du pays pour exporter. — Photo : Lucas Valdenaire

Le réseau dédié à l'internationalisation des entreprises Stratexio, créé par le Medef, la CCI et des fédérations professionnelles, s'implante en Lorraine. La réunion de lancement de ce nouveau club régional s'est tenue le 12 janvier. Pour commencer, une petite dizaine d'entrepreneurs adhérents sont accompagnés. Comme Steven Moss, président de la société RMI (Rénovations Machines Industrielles ; CA : 4 M€ ; effectif : 38), basé à Atton, en Meurthe-et-Moselle, qui a rejoint le groupe « pour doter (son entreprise) d’une solide colonne vertébrale à l’export ». « Aujourd’hui, nous sommes à l’international car nos donneurs d’ordre nous y envoient pour installer des lignes de fabrication ou réparer des machines. Mais nous voulons maintenant voler de nos propres ailes », décrit-il.

Devenir « proactif »

Un souhait partagé par Alexandrine Charonnat, directrice générale de l'entreprise Le Lorrain Hampiaux à Nancy (CA : 7 M€ ; effectif : 33) dernier fabricant français de matériel de soudage. « Nous faisons 35 % de notre chiffre d’affaires à l’international, notamment au Maghreb, en Afrique et au Moyen-Orient. Mais aujourd'hui nous visons d’autres zones géographiques et c’est là que nous avons besoin d’aide. Jusque-là, nous faisions de l’export par opportunité. Désormais, nous voulons être proactifs », ambitionne la dirigeante.

En Lorraine, cinq autres entrepreneurs sont inscrits à ce programme d’accompagnement prévu sur trois ans : Elisath à Messein, ER Ingénierie à Maxéville, RC Modèles à Custines, Cunin SAS à Contrexéville et KorpMedia à Épinal. « Nous allons maintenant leur proposer une feuille de route et des réunions collectives, détaille l’animateur du club Stratexio Lorraine Bruno Roth. Nos experts et nos référents seront en appui des chefs d’entreprise tout au long de leurs parcours. »

L’occasion pour Romaric Faivre, responsable commercial et opérations chez ER Ingénierie (CA : 6 M€ ; effectif 64), de mieux structurer sa démarche à l’export. « Travailler au Luxembourg, en Afrique ou en Amérique du Nord, ce n’est pas du tout la même chose. Nous sommes donc venus chercher des conseils. Le partage d’expérience est essentiel pour ne pas répéter les erreurs. Parfois, bêtement, nous faisons un impair lié à la culture ou à la précipitation d’une démarche. Le fait de s’appuyer sur l’expérience de nos pairs, c’est rassurant. »

L'export, « une sécurité supplémentaire »

Pour l’entreprise ER Ingénierie, déjà implantée au Maroc et en Côte-d’Ivoire, l’inscription au club se justifie par un besoin de renforcer sa stratégie à l’international. « Il faut maintenant avancer avec un canevas et des objectifs pour obtenir encore plus de résultats. Nous ne devons plus nous reposer entièrement sur nos marchés français », plaide Romaric Faivre. Désormais, l’objectif est double : accélérer sa croissance et se mettre davantage à l’abri des difficultés conjoncturelles.

« Les entreprises à l’export sont moins exposées aux crises périodiques car elles mutualisent leur chiffre sur plusieurs pays, assure Christine Bertrand, présidente déléguée du Medef 54 et vice-présidente de Stratexio France, qui compte 120 adhérents dans une quinzaine de clubs actifs en région. Elles vivent les crises mondiales plus tôt mais rebondissent plus tôt. C’est une sécurité supplémentaire. »

Deux autres entreprises lorraines devraient bientôt officialiser leur inscription au club pour un coût de 4 500 euros (les adhérents peuvent bénéficier d’un chèque Relance Export de 2 000 euros). L’UIMM Lorraine et la Métropole du Grand Nancy sont partenaires. Par ailleurs, Christine Bertrand annonce la création de clubs thématiques dédiés aux vins et spiritueux ainsi qu’aux filières de l’ameublement et du luxe.

Réunion de lancement Stratexio Lorraine dans les locaux du Medef 54 le 12 janvier 2021
La deuxième réunion collective de Stratexio Lorraine, prévue le 9 mars, sera dédiée au choix du pays pour exporter. — Photo : Lucas Valdenaire

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail