Loire-Atlantique

Infrastructure

La Turballe, vitrine du port du futur en Loire-Atlantique

Par Olivia Bassi, le 10 novembre 2020

Port de pêche et de plaisance, la Turballe va devenir aussi la première base de maintenance du parc éolien en mer de Saint-Nazaire. Son réaménagement, estimé à 43,9 millions d'euros, est le premier chantier du syndicat mixte des ports de Loire-Atlantique, qui veut en faire le premier « port du futur » du département. 

Projet de réaménagement du port de la Turballe, en Loire-Atlantique
La première phase du chantier de réaménagement du port de la Turballe, en Loire-Atlantique, débutera en décembre 2020 et se déroulera jusqu'à l'été 2022. — Photo : Charier

Né en janvier 2020 pour unifier et mutualiser la gestion des 13 ports maritimes et fluviaux du département, le syndicat mixte des ports de Loire-Atlantique va jeter les bases de sa stratégie portuaire à l’occasion du réaménagement du port de la Turballe, devenu inadapté à la croissance de ses activités et à la taille des bateaux à fort tirant d’eau. Il entend profiter des travaux entrepris par EDF pour édifier la base de maintenance du futur parc éolien en mer du banc de Guérande (parc de Saint-Nazaire), pour tester des équipements et des innovations préfigurant le port du futur.

La base de maintenance d’EDF Renouvelables prendra place sur 1 260 m² entre la glacière de la criée et l’aire de réparation navale et de carénage qui sera agrandie et mise aux dernières normes environnementales. S’y ajoutera un nouveau quai pour amarrer les bateaux de maintenance des éoliennes. Une nouvelle digue de 420 mètres sera construite pour accueillir et protéger ces nouveaux équipements, créant un avant-port où 53 places visiteurs seront ajoutées pour les plaisanciers de passage. L’accès du port, élargi, pourra se faire en toute sécurité, par tous les temps et pour tous les types de bateaux. La zone portuaire sera redistribuée en dédiant un espace défini à chaque activité : transport de passagers en saison, pêche, réparation navale, plaisance et maintenance éolienne.

Capteurs sur la digue et drone de guidage

À la faveur de ces travaux, la gestion des déchets (eaux noires, eaux grises, tri sélectif) fera également l’objet d’une attention toute particulière du syndicat mixte des ports de Loire-Atlantique en vue d’une future labellisation « port propre ». Le réaménagement sera aussi l’occasion de tester des solutions pour réduire la consommation des infrastructures portuaires, comme l’installation en toiture de panneaux photovoltaïques.

Le syndicat s’est également associé avec le Pôle Mer Bretagne Atlantique pour offrir un terrain d’expérimentation aux projets innovants. Un appel à manifestation d’intérêt a retenu quatre projets desquels « le syndicat mixte s’engage à être partenaire », indique Gildas Guguen, son directeur. La start-up nazairienne Monthabor essaiera in situ un drone pilote portuaire permettant le guidage des plaisanciers jusqu’à leur ponton et la gestion des places en temps réel via une caméra embarquée. Capacités, l’unité de valorisation de recherche de Nantes, posera ses capteurs sur les structures de la nouvelle digue dès la phase des travaux pour le monitoring de l’ouvrage en temps réel. Finsulate proposera aux usagers du port son film de carène en fibres de nylon recyclées, alternative à la peinture antifouling très polluante. Enfin, Sirehna, bureau d’ingénierie nantais, filiale de Naval Group, mettra en œuvre son simulateur pour diagnostiquer l’impact énergétique du port et proposer des alternatives rentables utilisant des énergies renouvelables.

Les premiers coups de pioche pour l’édification de la base de maintenance d’EDF Renouvelables ont débuté fin septembre 2020. La première phase du chantier de réaménagement du port (34 M€ HT) débutera en décembre 2020 et se déroulera jusqu’à l été 2022. Une deuxième phase (10 M€ HT) se poursuivra à partir de l’automne 2022.

Projet de réaménagement du port de la Turballe, en Loire-Atlantique
La première phase du chantier de réaménagement du port de la Turballe, en Loire-Atlantique, débutera en décembre 2020 et se déroulera jusqu'à l'été 2022. — Photo : Charier

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail