Vendée

Innovation

Ces cinq entreprises qui veulent innover pour les ports

Par La rédaction, le 16 mai 2017

Les éditeurs de logiciel Obexto, la société de services SQLI, la PME Algosource, font partie des cinq entreprises retenues par le programme Résolutions du Conseil régional pour développer des innovations pour les ports de Loire-Atlantique et Vendée.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Elles ont désormais trois mois pour prouver la faisabilité de leur projet. Trois mois pendant lesquels elles vont tenter d’aider les ports de la région à innover. La PME nazairienne Algosource, l’éditeur de logiciel nantais Obexto, la société de services SQLI mais aussi la société électronique Robin Marine et la jeune TPE Aquammos ont été retenues par les entreprises postulantes et le Conseil régional pour les solutions innovantes qu’elles ont présentées. Elles avaient postulé dans le cadre du programme Résolutions lancé par le Conseil régional en novembre dernier et dont le but est de mettre en relation des entreprises qui ont des problématiques R&D avec des solutionneurs. Chacune reçoit une subvention de 20 000 euros pour développer son projet.

Les lauréats de ce premier programme Résolutions sont :

Robin Marine, qui va tenter d’étendre la 4G en mer pour faciliter les communications entre les navires de pêches et les criées pour le port de pêche des Sables d’Olonne.

SQLI développe une interface mobile pour les clients des ports de plaisance de Piriac-sur-mer, La Baule-le Pouliguen, le port d’échouage de Pornichet et le vieux port de Pornic.

L'éditeur de logiciels Obexto développe un dispositif de récupération des données des utilisateurs du terminal roulier de Montoir-de-Bretagne pour l’entreprise Somaloir.

La jeune TPE Aquammos de Vigneux-de Bretagne créée en janvier dernier va développer un procédé de revalorisation des déchets composites contenus dans les bateaux de plaisance pour la société d’hivernage Wintering installée à Guérande.

Enfin Algosource va développer un projet d’écologie industrielle en intégrant les micro-algues pour le Grand port maritime de Nantes Saint Nazaire.

C’est le premier des cinq appels à projets que veut lancer le Conseil régional. D’autres programmes Résolutions devraient être lancés dans les semaines à venir : l’un sera consacré à la thématique du bâtiment intelligent, un autre en lien avec l’agriculture du futur, un troisième sur l’industrie du futur en lien avec la deuxième édition du dispositif Plug-IN. Enfin un dernier programme sera lancé à la rentrée sur la thématique du tourisme.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture