Nantes

Services

Abradebarras propose un service web pour se débarrasser de ses encombrants

Par Caroline Scribe, le 12 septembre 2019

Délivrer les particuliers et les professionnels de leurs encombrants, tout en redonnant à ces objets une seconde vie : tel est le concept de la jeune pousse nantaise Abradebarras. Celle-ci renouvelle le marché du débarras avec une solution web et des partenariats avec les acteurs de filière du recyclage.

L'équipe Abradébarras : de gauche à droite, Arnaud Chapeau, Thomas Le Hébel, Romain Gouzerh et Titouan Brancq.
L'équipe Abradebarras : de gauche à droite, Arnaud Chapeau, Thomas Le Hébel, Romain Gouzerh et Titouan Brancq. — Photo : Abradébarras

« Aujourd’hui, il est plus facile de se faire livrer une marchandise que de faire enlever les objets qui nous encombrent, sans parler de connaître leur prochaine destination. Le marché du débarras est un maillon manquant de notre mode de consommation », affirment Thomas Le Hébel et Thomas Gouzerh. Sur la base de ce constat, ils ont créé, à l’été 2018, Abradebarras.

Hébergée dans l’incubateur nantais Novapuls, après être passée par le camp d’entraînement pour jeunes entrepreneurs Maia Mater, l’entreprise propose aux particuliers et aux entreprises une solution digitale pour se débarrasser de leurs encombrants et leur trouver une seconde vie la plus équitable possible. Le site web d’Abradebarras permet ainsi aux habitants et aux entreprises de Loire-Atlantique de faire une estimation de devis en ligne et de choisir un créneau horaire. Le devis est calculé en fonction du moyen de transport, du temps passé, du nombre de personnes nécessaires et des kilomètres parcourus.

Revente ou recyclage des encombrants

La jeune entreprise a trois sources de revenus. Tout d’abord la facturation du service d’enlèvement des objets, qu’elle souhaite cependant maintenir à des tarifs accessibles. La revente des objets récupérés ensuite, chaque type d’objet ayant sa place de marché dédiée (Amazon, Le Bon Coin…). Enfin la revente de matières premières à des recycleurs. « Dans une démarche écoresponsable, nous cherchons des partenariats avec les recycleurs. Nous en avons conclu un avec GDE pour lancer une chaîne de tri et de traitement des matières premières. Nous collaborons avec l’organisme Eco-mobilier qui propose des solutions de recyclage de proximité ou encore avec des entreprises qui créent du mobilier à partir de matériaux de récupération. Nous recherchons actuellement une filière pour recycler les textiles », expliquent les deux associés.

Dans la même logique, Abradebarras cherche à nouer des partenariats avec des sociétés de transport ou de déménagement pour utiliser leurs véhicules quand ils ne roulent pas. Depuis sa création, la jeune pousse a ainsi réalisé 400 interventions et collecté 300 tonnes d’encombrants.

30 % de clients professionnels

Outre les particuliers souhaitant vider leur habitation (à l’occasion d’un déménagement, par exemple), le concept d’Abradebarras a séduit des professionnels : commerces et supermarchés de proximité, comme Carrefour City, pour l’enlèvement de leurs cartons, entreprises déménageant ou changeant de mobilier, agences immobilières, syndics de propriétés ou bailleurs sociaux souhaitant proposer un service additionnel… Les professionnels représentent 30 % de la clientèle d’Abradebarras qui cherche à renforcer ce segment de clientèle en 2020.

L’entreprise, qui emploie quatre salariés, devrait clôturer l’exercice 2019 sur un chiffre d'affaires de 120 000 €. Elle vise un objectif de 350 000 € de chiffre d'affaires en 2020. Réaliser 15 interventions par semaine doit lui permettre de devenir rentable. Elle cherche actuellement à lever des fonds pour atteindre ces objectifs, notamment en procédant à deux nouvelles embauches d’ici à l’été et en ouvrant une nouvelle antenne à Angers.

L'équipe Abradébarras : de gauche à droite, Arnaud Chapeau, Thomas Le Hébel, Romain Gouzerh et Titouan Brancq.
L'équipe Abradebarras : de gauche à droite, Arnaud Chapeau, Thomas Le Hébel, Romain Gouzerh et Titouan Brancq. — Photo : Abradébarras

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.