Crédit Agricole Alsace-Vosges : Des « résultats satisfaisants en 2016 »
# Finance

Crédit Agricole Alsace-Vosges : Des « résultats satisfaisants en 2016 »

S'abonner

Malgré un climat des affaires notamment marqué par des incertitudes géopolitiques, le Crédit Agricole Alsace-Vosges a enregistré, en 2016, des « résultats satisfaisants ».

— Photo : Le Journal des Entreprises

« On constate une tendance de fond, dans un contexte de taux bas, le métier de la banque de détail est touché sur sa partie marge de crédit. Ainsi, la vente de services est importante pour créer de la valeur ajoutée. La télésurveillance et la vente d'immobilier neuf complètent par exemple nos offres commerciales. De plus, les activités d'assurance dommage et de prévoyance ont crû respectivement de 9 % et de 14 % entre 2015 et 2016. La vente des services représente 50 % du PNB pour équilibrer des prix qui ont baissé. Pour l'exercice 2016, le PNB de 265 millions d'euros est certes en baisse de 4,1 %. Nous sommes néanmoins satisfaits puisque dans un contexte de baisse des taux, les volumes sont au rendez-vous », expose Pierre Fort, Directeur général du Crédit agricole Alsace - Vosges. Le résultat net s'élève quant à lui à 70,1 millions d'euros (en baisse de 0,6 %) et 90 % ont été conservés dans les fonds propres de 1,4 milliard d'euros.

Stratégie de digitalisation

2016 a ainsi constitué une belle année commerciale et la transformation est engagée sur le plan de la digitalisation. Le Crédit agricole Alsace-Vosges a poursuivi son plan de modernisation de 15 agences et a lancé un investissement de 20 millions d'euros en immobilier et en technologie. De plus, un effort est également constaté dans les ressources humaines. En 2016, 147 recrutements ont été enregistrés pour renouveler la masse salariale suite à des vacances de postes ou à des départs en retraite. En 2017, le nombre de recrutements devrait être équivalent. Les effectifs sont actuellement de 1 482. La stratégie de digitalisation va de pair avec une politique de formation des équipes. Plus de 8 000 heures de formation ont ainsi été comptabilisées.

Financer l'économie régionale

En 2016, le Crédit agricole Alsace-Vosges a enregistré 1,5 milliard d'euros de nouveaux financements dont un milliard dans l'habitat. À périmètre constant, l'encours total d'épargne et de placements est en progression de 3,2 % et l'encours de crédits s'élève à 7,8 milliards en hausse de 2,6 %. De plus, le Crédit agricole Alsace-Vosges se positionne dans l'accompagnement des jeunes entreprises innovantes avec le lancement de sa première pépinière d'entreprise en mai 2016 à Colmar et animé par l'incubateur Semia. De plus, la caisse régionale est co-financeur du KM à Mulhouse à hauteur de 320 000 euros et investit dans deux fonds nationaux pour intervenir dans le développement de start-up. Par ailleurs, le Crédit agricole Alsace-Vosges s'est engagé auprès de l'association Adie qui accorde des micro-crédits à des porteurs de projets. Enfin, fidèle à sa tradition en faveur de l'activité agricole, dans le cadre d'une convention avec Les « Jeunes Agriculteurs », la caisse régionale va lancer une nouvelle offre destinée aux jeunes agriculteurs qui installent une exploitation. Même si l'agriculture a particulièrement été touchée par une crise en 2016, le secteur investit et innove pour répondre aux besoins de compétitivité et aux attentes des consommateurs » conclut Henri Buecher, président du conseil d'administration, qui juge les résultats de 2016 « satisfaisants. »

# Finance