Grand Est

Formation

Interview LDE fournit les manuels numériques dans les lycées du Grand Est

Entretien avec Frédéric Fritsch

Propos recueillis par Lucie Dupin - 01 septembre 2017

Dès cette rentrée, la Région Grand Est, en charge des lycées, expérimente l'utilisation de manuels numériques pour remplacer les exemplaires en papier. Dans un premier temps, 49 établissements sont concernés. La librairie scolaire LDE à Molsheim est chargée de mettre en œuvre cette transformation. Entretien avec son directeur général, Frédéric Fritsch.

Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Le Journal des Entreprises : Vous avez remporté le marché des lycées de la Région Grand Est pour l’utilisation des livres numériques. Qu’est-ce que cela représente pour LDE (CA 2016 : 35 M€ ; 30 permanents) ?


Frédéric Fritsch : « Il s’agit d’ici 2020 de faire passer les 350 lycées de la Région Grand Est aux supports d’enseignement numériques. Dès la rentrée, 49 établissements seront concernés, puis 100 de plus chaque année, jusqu’en 2020. Notre mission a été de constituer et mettre en ligne un catalogue de contenus numériques, le plus varié possible pour que les enseignants puissent y trouver leurs ressources.
Ce catalogue a permis aux enseignants de choisir les manuels numériques et les autres ressources avant la rentrée et aux directions des lycées de soumettre des demandes d’achats à la Région, à qui revient la validation des commandes. Enfin, nous allons assurer la mise à disposition et le bon fonctionnement des ressources auprès des plus de 30 000 élèves et 3700 enseignants concernés, en collaboration avec les éditeurs des contenus livrés ».

Quelles sont les perspectives de déploiement et quels investissements a réalisé LDE pour ce projet ?


F.F. : « Ce projet est très important car c’est le premier qui vise le passage au numérique pour tous les contenus d’enseignement, dans tous les lycées d’une région.
C’est évidemment une vitrine que vont observer de près d’autres collectivités intéressées par les ressources numériques. Cela nécessite des investissements supplémentaires - surtout humains, en développement informatique notamment. Nous avons procédé à plusieurs embauches depuis janvier, et ce sera encore le cas ces prochaines années, avec la généralisation du dispositif dans tous les lycées de la région. Depuis 2013, le livre numérique représente la moitié des investissements annuels de LDE. Et donc 0.5 à 1 % du chiffre d’affaires. L’année prochaine, ce taux doublera au minimum. Cette année, le numérique devrait représenter entre 5 et 10% de notre chiffre d’affaires, et se situer entre 10 et 20% l’année prochaine ».

Les lycées français des Pays du Golf sont déjà massivement équipés en livres numériques. La société LDE est en contrat avec certains de ces établissements. Quelles pratiques et expériences en tirez-vous pour aborder le produit et le service en France ?

F.F. : « Nous avons la chance d’en fournir la plus grande partie, comme pour le prestigieux Lycée français de New York, d'ailleurs. Ces établissements précurseurs nous ont permis de comprendre les besoins, de développer nos outils et nos services, et de les mettre en œuvre dans un contexte de co-développement avec les lycées. Cela nous permet aujourd’hui d’avoir des pratiques au moins partiellement éprouvées, ce qui est précieux pour un changement d'échelle tel que le prévoit la région Grand Est ».

Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture