Maine-et-Loire

Industrie

L’UIMM ouvrira un nouveau centre de formation à Angers en 2022

Par Olivier Hamard, le 18 février 2021

Pour remplacer son actuel centre de formation de Beaucouzé, L' Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM) va ouvrir en septembre 2022 un nouveau campus des métiers de l'industrie de 6000 mètres carrés à Angers. L'objectif est d'accueillir plus de jeunes en élargissant également le panel de formations et de métiers.

Le futur centre de formation angevin de l'UIMM, conçu par le cabinet d'architecture Rolland & Associés, ouvrira à la rentrée de septembre 2022.
Le futur centre de formation angevin de l'UIMM, conçu par le cabinet d'architecture Rolland & Associés, ouvrira à la rentrée de septembre 2022. — Photo : Cabinet Rolland & Associés

En quelques années, l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM) aura entièrement réhabilité ou reconstruit ses sept centres de formation des Pays de la Loire, pour un investissement total de plus de 100 millions d’euros. La fédération patronale va terminer le plan de refonte de son offre de formation dans la région avec la construction à Angers d’un campus des métiers de l’industrie qui ouvrira l’an prochain.

11,2 millions d’euros d’investissement

Le centre de formation de l’UIMM, ouvert dans les années quatre-vingt à Beaucouzé, en périphérie immédiate d’Angers, fermera ainsi ses portes l’an prochain. Il sera remplacé par un nouvel équipement, qui verra le jour sur le site du centre Pierre-Cointreau à Angers, où est installé également le plus important centre de formation du département de la CCI de Maine-et-Loire. Le nouveau campus dédié aux métiers de l’industrie de 6 000 mètres carrés, conçu par le cabinet d’architecture angevin Rolland & Associés, ouvrira ses portes à la rentrée de septembre 2022 et sera en capacité d’accueillir 200 alternants contre 80 actuellement à Beaucouzé. " Il s’agit de répondre à la demande des entreprises en termes de compétences et à des besoins structurels que la crise n’a pas modifiés, précise Olivier Jeanneau, délégué général de l’UIMM 49. Dans la région des Pays de la Loire, il y aura 4 500 postes dans l’industrie à pourvoir dans les 6 mois, dont un millier en Maine-et-Loire. "

Alternance, formation continue et insertion

Outre les métiers traditionnels déjà présents à Beaucouzé, le tournage-fraisage, la chaudronnerie, la maintenance industrielle et le soudage, le futur campus développera aussi des formations dans les domaines de l’organisation industrielle, du câblage ou de la performance industrielle. " Le site accueillera de véritables étudiants en industrie, souligne Olivier Jeanneau, dans un environnement 4.0, pour être en adéquation avec l’évolution de nos métiers. Comme à Beaucouzé, on y formera des jeunes en alternance, d’autres dans le cadre de la formation continue et des demandeurs d’emploi en insertion. "

L’investissement pour la construction de ce centre de formation s’élève à 11,2 millions d’euros. Le chantier débutera en mai prochain et devra être achevé pour accueillir les premiers jeunes en formation à la rentrée de septembre 2022.

Le futur centre de formation angevin de l'UIMM, conçu par le cabinet d'architecture Rolland & Associés, ouvrira à la rentrée de septembre 2022.
Le futur centre de formation angevin de l'UIMM, conçu par le cabinet d'architecture Rolland & Associés, ouvrira à la rentrée de septembre 2022. — Photo : Cabinet Rolland & Associés

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail