Sarthe

Santé

Coronavirus : les entreprises de la Silver Alliance rassemblent leurs forces

Par Cédric Menuet, le 24 mars 2020

Fédérant 21 entreprises du secteur de l’économie des seniors en France, la Silver Alliance se met en ordre de bataille afin de répondre à l’épidémie actuelle de Covid 19. Pour cette alliance de marques, née à l’initiative du groupe sarthois de services à la personne Oui Care, il s’agit d’abord d’aider ses adhérents à assurer leurs missions auprès des personnes âgées tout en envisageant l’après-crise.

Benjamin Zimmer, directeur de la Silver Alliance, groupe Oui Care (Le Mans).
Benjamin Zimmer, directeur de la Silver Alliance. Né à l'initiative du groupe Oui Care au Mans, cette alliance de marque fédère 21 entreprises françaises active dans le domaine de l'économie des seniors, générant un chiffre d'affaires cumulé de 3 milliards d'euros. — Photo : Benjamin Zimmer

Les 21 entreprises de la Silver Alliance signent une lettre ouverte aux Français afin de les assurer de la mobilisation de leurs 25 000 salariés auprès des personnes âgées. « Cette lettre, c’est aussi une réaffirmation de la raison d’être de la Silver Alliance. Nous sommes là pour accompagner les seniors dans leur quotidien. Nos entreprises mettent en oeuvre des moyens exceptionnels pour poursuivre leurs missions, et leurs salariés continuent de se déplacer malgré le contexte actuel d’épidémie », indique Benjamin Zimmer, directeur de cette alliance de marques créée en 2018 par le groupe sarthois de services à la personne Oui Care. Comptant des poids lourds comme Audika ou encore des start-up tel le sarthois Izi-Family, la Silver Alliance a vocation à fédérer les acteurs de l’économie des seniors autour d’une offre de services la plus complète possible à l’intention des plus de 60 ans. Chaque membre évoluant dans un domaine de compétences qui lui est exclusif.

Néanmoins dans le contexte actuel, ses adhérents connaissent des fortunes diverses. « Nous sommes dans une situation où certaines de nos entreprises fonctionnent au ralenti quand d’autres tournent à plein régime. Cela pose des questions en termes d’exposition des salariés ainsi que sur le plan de la logistique », souligne le dirigeant de la Silver Alliance. Spécialiste des produits contre l’incontinence, la société Sphère Santé voit ainsi ses ventes en ligne décoller en raison de la fermeture des magasins, engendrant un casse-tête logistique en termes de mobilisation des équipes et de sécurité sanitaire dans ses entrepôts.

Réflexions communes et nouveaux services

Pour y répondre, Benjamin Zimmer invite les membres du groupement à échanger sur leurs problématiques communes. « J’anime un fil de conversation sur l'application de messagerie WhatsApp, ce qui me donne une vue en temps réelle des entreprises. Cela me permet de les mettre en relation quand certaines rencontrent des problèmes similaires, comme c’est le cas sur la question de la logistique pour Sphère Santé. Des structures comme le groupement de pharmaciens Giphar et Nutrisens, qui fournit des aliments spécifiques aux malades et personnes âgées, doivent répondre aux mêmes questions. »

De nouvelles collaborations émergent également. Ainsi, pour solutionner les soucis de gardes d’enfants des personnels soignants, l’entreprise de services à la personne O2 et la conciergerie Happytal, implantée dans 120 établissements de santé, réfléchissent à un partenariat mutuel. « Cette crise donne tout son sens à l’alliance. Plus que jamais elle doit poursuivre ses activités, c’est notre responsabilité, continue Benjamin Zimmer.  Mais il y a aussi une question économique. Certaines de nos entreprises ont des trésoreries solides et les dispositifs de soutien de l’Etat les aideront à passer le cap. En revanche, la situation va être plus tendue pour des sociétés moins matures. La question des contrats décalés et perdus se posera également dans un futur proche. De notre côté, nous réfléchissons à différer le paiement de nos adhésions semestrielles pour les accompagner. »

Préparer la sortie de crise

Reste à envisager l'après Covid 19. « Cette crise nous aura permis d'emmagasiner de bonnes pratiques pour le futur qui vont nous aider à penser au coup d'après. » Les différents contacts entre professionnels de l’économie des seniors devraient également générer de nouvelles opportunités pour la Silver Alliance, avec des entreprises prêtes à rejoindre le groupement. « Nous avons des contacts qui vont en ce sens, notamment du côté des sociétés de téléconsultation. Dans une situation comme celle que l’on connait actuellement, les alliances de marques prennent toute leur valeur et sont appelées à se développer.»

Benjamin Zimmer, directeur de la Silver Alliance, groupe Oui Care (Le Mans).
Benjamin Zimmer, directeur de la Silver Alliance. Né à l'initiative du groupe Oui Care au Mans, cette alliance de marque fédère 21 entreprises françaises active dans le domaine de l'économie des seniors, générant un chiffre d'affaires cumulé de 3 milliards d'euros. — Photo : Benjamin Zimmer

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail