Sarthe

Industrie

Avec Amep, Delta Composants trouve une nouvelle voie de diversification

Par Cédric Menuet, le 22 janvier 2019

En reprenant la société Amep, Delta Composants s’ouvre de nouveaux marchés, notamment dans le secteur médical. Une stratégie de diversification qui profite à l'entreprise sarthoise

Basée à La Ferté-Bernard, Delta Composants se positionne sur le travail du fil et de la bande métallique, du micro-perçage, du câblage, de l'emboutissage et du packaging souple.
Basé à La Ferté-Bernard, Delta Composants se positionne sur le travail du fil et de la bande métallique, du micro-perçage, du câblage, de l'emboutissage et du packaging souple. — Photo : Cédric Menuet Le Journal des entreprises

La transmission s’est opérée au long cours depuis 2015 pour s’achever l’été dernier. Guillaume Taffin tient désormais les rênes de Delta Composants à La Ferté-Bernard, succédant à son père Jacky, créateur de l’entreprise en 1988. Une PME familiale qui emploie aujourd’hui 120 salariés en Sarthe et 60 en Roumanie, pour un chiffre d’affaires de 13 millions d’euros en 2018. Entreprise industrielle aux multiples savoir-faire, Delta Composants évolue en effet dans les domaines du travail du fil et de la bande métallique, de l’emboutissage, du micro-perçage, du câblage et du packaging souple. Un panel de compétences enrichi en septembre dernier par l’acquisition d’Amep, une TPE picarde spécialisée dans le micro-usinage et le tournage pour les marchés de la connectique et du luxe, secteurs sur lesquels évolue déjà Delta Composants, ainsi que du médical. Un nouveau domaine pour Guillaume Taffin. « Le médical nous a toujours intéressés, sans que l’on puisse y pénétrer. Amep a la carte de visite pour y entrer, puisqu’elle travaille dans le domaine des équipements de dentiste. » Employant quatre personnes pour un chiffre d’affaires de 600 000 euros, la petite entreprise de mécanique exploite en effet ce secteur en développant un adaptateur de seringues pour dentiste. Une niche à forte valeur ajoutée, conforme à la stratégie de Delta Composants.

Diversification et innovation

Guillaume Taffin, dirigeant de Delta Composants.
Guillaume Taffin, dirigeant de Delta Composants. - Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

L’entreprise de La Ferté-Bernard est en effet spécialisée dans la réalisation de pièces en petites et moyennes séries pour des marchés spécifiques. Un positionnement qu’elle a adopté au fil des mutations qu’elle a connues au court de son existence, notamment sur son activité de perçage. Un pôle dédié à la fabrication de circuits imprimés, représentant l’essentiel de la production du sarthois au début des années 2000. La crise de la filière électronique à l’époque contraint alors Delta Composants à trouver d’autres débouchés. Ce sera l’aéronautique et le luxe pour lesquels la PME réalise du micro-perçage. « Plutôt que de développer ou acheter des machines spéciales, nous avons modifié notre parc en y adaptant de nouveaux outillages. Ce qui nous a permis d’être différenciant dans nos réponses à nos clients », explique Guillaume Taffin. Au cœur de la stratégie du Fertois, ce détournement de l’outil de production autorise ainsi Delta Composants à élargir ses domaines d’intervention et à multiplier ses prestations dans des domaines éloignés de son métier historique. « Par exemple, nous avons développé des compétences en packaging souple qui nous offrent la possibilité de réaliser de la gravure ou du perçage. Le dénominateur commun entre nos activités, c’est l’innovation. Nous nous trouvons toujours à la jonction entre deux domaines qui n’ont rien à voir entre eux. Mais pour cela, il ne faut pas se mettre d’œillères », appuie le dirigeant. Des savoir-faire que l’entreprise développe en interne ou acquiert par croissance externe, comme dans le cas d’Amep.

Extension du site

Pour intégrer la société picarde et ses compétences, Delta Composants va rapatrier à La Ferté-Bernard son effectif et son outil de production au printemps prochain, comme elle l’avait déjà fait en 2013 lors de l’acquisition de 3D Gravures. « Sur les quatre collaborateurs d’Amep, trois nous suivent en Sarthe. Nous serons aussi accompagnés par le fondateur, jusqu’en 2020 », souligne Guillaume Taffin. A court terme, le chef d’entreprise envisage deux à trois créations d’emplois à La Ferté-Bernard autour de l’activité d’Amep. « Nous avons déjà des besoins avant le déménagement et sommes en recherche de profils en Picardie qui seront prêts ensuite à déménager en Sarthe. Ce n’est pas simple ! » L'accueil d’Amep et de son équipe passe par un agrandissement des locaux de Delta Composants. Totalisant 8 300 m², le site de La Ferté-Bernard accueille actuellement le chantier d’une extension de 1 100 m². « Elle sera dédiée à Amep mais répondra aussi à la croissance organique de nos autres activités. Nous allons développer de nouveaux savoir-faire sur notre métier historique de transformation de bandes métalliques, nous devons donc réorganiser notre bâtiment », précise le dirigeant. L’entreprise a d’ailleurs ouvert plusieurs recrutements sur des postes d’usineurs, régleurs, assembleurs, technico-commerciaux et techniciens de bureau d’étude. Des emplois à trouver sur un bassin industriel où la demande de compétences est déjà importante. Un challenge supplémentaire pour Delta Composants.

Basée à La Ferté-Bernard, Delta Composants se positionne sur le travail du fil et de la bande métallique, du micro-perçage, du câblage, de l'emboutissage et du packaging souple.
Basé à La Ferté-Bernard, Delta Composants se positionne sur le travail du fil et de la bande métallique, du micro-perçage, du câblage, de l'emboutissage et du packaging souple. — Photo : Cédric Menuet Le Journal des entreprises