Industrie

Solosar : Le développement passepar l'Afrique

Par Jean-Marc Louis, le 06 avril 2012

EQUIPEMENTS Le spécialiste des équipements de sécurité routière, confronté à un marché saturé, se tourne vers l'export. Première cible : l'Afrique de l'ouest.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Connu pour la fabrication de mobilier urbain en bois, Solosar n'a pas pour autant tourné le dos à la commercialisation de glissières métalliques. L'entreprise de Sarreguemines réalise 80% de son CA grâce à ce type d'équipement. Mais le marché national se restreint du fait d'abord de la concurrence, mais aussi de l'excellent taux d'équipement des autoroutes et routes nationales en France (les efforts sont à continuer sur le réseau secondaire,  là où, rappelle Patrick Asimus, le directeur général de Solosar, près de 85% des 4.000 décès sont constatés annuellement).




Nouvelles perspectives

Aussi l'entreprise s'est-elle tournée vers l'exportation et travaille plus spécifiquement avec les pays d'Afrique de l'Ouest et Centrale qui, pour les besoins de leur économie, investissent dans le développement de leurs infrastructures routières.  «Nous avons là un réservoir de développement, précise le directeur général, mais nous ne nous contentons pas de décrocher des marchés. Nous menons également une activité d'expertise et de formation sur la réalisation des réseaux de voirie et la mise en oeuvre des équipements routiers.» « Entre la PME et l'entreprise du CAC 40, nous revendiquons l'appartenance à l'artisanat industriel », précise Patrick Asimus. En 2004, du fait du départ de l'ensemble de son équipe dirigeante, Solosar a connu des difficultés qui ont freiné son développement. « Nous remontons la pente grâce à notre appartenance au groupe sidérurgique Heintzmann, 100% familial et totalement indépendant des banques et de la finance qui a injecté 2 M€ en nous demandant de maintenir l'emploi et de réfléchir à de nouvelles perspectives de développement.»




L'équipement des espaces urbains

Outre la commercialisation de glissières métalliques, activité historique de l'entreprise, Solosar trouvera un nouveau vecteur de redéploiement sous la dénomination Solowood : la fabrication de glissières homologuées mixtes bois-métal. Elle s'est tournée également vers une analyse des besoins de ses clients, à savoir les services de l'Etat, les sociétés de travaux publics, les collectivités territoriales ou locales. C'est ainsi qu'est née la gamme Solonature, qui produit du mobilier en bois massif et des clôtures pour équiper les espaces urbains. Cette gamme à forte valeur ajoutée nécessite désormais un développement de la production et de la capacité de stockage. L'entreprise a investi 300.000 € dans l'achat d'un terrain avec le concours de la communauté d'agglomération de Sarreguemines Confluences et la réalisation d'un bâtiment de stockage de 500 m². Elle bénéficie aussi de l'apport de main d'oeuvre complémentaire dans le cadre d'une politique d'insertion par le biais de l'association Rehab.

SOLOSAR



(Sarreguemines) www.solosar.fr Effectif : 14 CA 2011 : 10 M€ Tél.: 03 87 98 56 04

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail