Loire-Atlantique

Plasturgie

Promoplast : Un rachat pour toucher les commerçants

Par S.V., le 05 septembre 2014

Emballage Fabricant essentiellement des sacs publicitaires pour les pharmaciens, Promoplast attaque, suite à une reprise, le marché des commerçants alimentaires.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Fabricant des supports de communication, principalement des sacs publicitaires pour les pharmaciens, Promoplast vient de procéder à une acquisition. En rachetant, une partie du fonds de commerce d'Alsys, une entreprise de Seine-et-Marne en liquidation judiciaire, la PME de Châteaubriant (130 salariés) va se renforcer sur le marché du commerce de proximité alimentaire. Alsys fabrique en effet des papiers alimentaires, portant le nom et l'identité visuelle d'artisans bouchers, de charcutiers, de traiteurs, de fromagers, etc.

Transfert de machines

Promoplast reprend une quinzaine de machines de plusieurs tonnes, qui vont être rapatriées à Châteaubriant. Devant s'étaler jusqu'à la fin de l'année, ce transfert industriel va générer des travaux, voire même un agrandissement des ateliers de la PME. Outre l'outil industriel, Promoplast reprend la force de vente de l'ancienne Alsys, rebaptisée Alsys Packaging. Celle-ci est composée de onze commerciaux et dispose d'une surface de vente de 350 m², située sur le Min de Rungis.

Promoplast cherchait depuis plusieurs années à se diversifier auprès d'une clientèle de commerçants indépendants dans l'alimentaire. « C'est un marché stable », commente Jean-Filbert Roussel, PDG et actionnaire majoritaire aux côtés des sociétés de capital-investissement Ouest Croissance et Sodero. La PME castelbriantaise abordait peu ce marché, qui représente aujourd'hui 3 % de son chiffre d'affaires. Plus des deux tiers de l'activité sont réalisés auprès des pharmaciens, une clientèle auprès de laquelle la PME parvient toujours à se développer.

Profitable, Promoplast a en effet terminé son exercice 2013 à 14 millions d'euros de chiffre d'affaires, en croissance de 3 % sur un an. Jean-Filbert Roussel compte même accélérer cette année. Il table sur 5 à 6 % de progression, sans compter l'activité générée par la reprise d'Alsys, évaluée à trois millions d'euros. « Nous avons, d'une part, élargi notre offre de communication. Outre les sacs personnalisés ou les objets publicitaires, nous proposons aussi aujourd'hui de la vitrophanie, des tapis de sol, etc. D'autre part, nous avons renforcé notre approche de conseiller en communication, en essayant d'aider les commerçants à formaliser ce qui fait leur différence », explique Jean-Filbert Roussel.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.