Sophia Antipolis

Immobilier

CityScan analyse la data pour les professionnels de l’immobilier

Par Olivia Oreggia, le 12 décembre 2019

Après une version grand public lancée en 2017, Cityscan, l’outil de géodécision immobilière de Kinaxia, se décline aujourd’hui en version BtoB. De quoi séduire l’ensemble des professionnels du marché immobilier et modifier durablement leur façon de travailler.

Denis Overal, directeur innovation, Rémy-Philippe Mazzella, directeur de CityScan et André Labat, directeur du groupe Kinaxia
Denis Overal, directeur innovation, Rémy-Philippe Mazzella, directeur de CityScan et André Labat, directeur du groupe Kinaxia — Photo : O. Oreggia

CityScan permet d’évaluer n’importe quelle adresse en France. Le site grand public était lancé en 2017, comptabilisant depuis 100 000 évaluations, et vient de naître dans une nouvelle version exclusivement BtoB.

120 indicateurs analysés

La solution made in Sophia Antipolis s’adresse aux agents immobiliers, promoteurs, diagnostiqueurs ou notaires. Issu de cinq années de développement, ProCityScan.fr passe au crible plus de 120 indicateurs géolocalisés : prix au mètre carré, nuisances sonores, accessibilité aux transports, aux services de santé ou d’éducation (triés bientôt par catégorie d’enseignement privé ou public, par taux de réussite…), commerces, ensoleillement, profil socio-économiques des résidents… « Nous pouvons établir des cartes au mètre près et à seulement 10 mètres pour des éléments plus complexes, c’est le fruit d’énormément de calculs. Personne en France ne proposait cela. Il y a des cartes de bruits ou de pollution de l’air sur une ville par exemple, mais rien d’aussi précis et complet », explique Rémy-Philippe Mazzella, directeur de CityScan qui insiste par ailleurs sur la fiabilité des données.

Des données fiables

La carte de pollution de l’air est ainsi établie avec des images issues du satellite Copernicus, en partenariat avec Thales Alenia Space à Cannes. Celle sur la qualité numérique (déploiement de la fibre, réseaux mobiles…) est basée sur les informations de l’Arcep, l’Autorité de régulation des communications électroniques. Quant aux données sur les risques (inondations, stabilité des sols, risques technologiques…), elles sont naturellement alimentées par Preventimmo, cabinet d’urbanisme en ligne et petite sœur de Cityscan, toutes deux marques de l’entreprise Kinaxia (180 collaborateurs) à Sophia Antipolis. Les mises à jour se font dès que les sources actualisent leurs données.

« Nous avons allié recherche scientifique, technologie et data. Tout est fait maison, exclusif. Nous ne sommes pas agents immobiliers, nous sommes urbanistes et géographes. Nous essayons de donner des notations factuelles pour proposer aux professionnels de l’immobilier un outil  pour leur cycle de vente dans lequel nous restons un tiers de confiance. C'est un guichet unique qui leur permettra de valoriser les points forts d’un bien. » De nombreux réseaux d’agences immobilières (Foncia, Arthurimmo, Stéphane Plaza…) et promoteurs (Altarea Cogedim, Kaufman Broad…) s’appuient déjà sur la solution de CityScan.

Vers du prédictif

L'outil est évidemment amené à s’enrichir, avec plus d’indicateurs, un comparateur d’adresses… Cityscan prévoit aussi une application afin de « créer le matching », une adéquation entre offre et demande pour identifier l’adresse rêvée. L’acheteur n’aura qu’à donner ses desiderata précis (proximité d’un arrêt de bus ou d’une école, prix…) et l’application lui dessinera des zones idéales. Mais jusqu’où ira CityScan sachant que les travaux de machine learning et d’intelligence artificielle évolueront encore ? « Ils nous permettent aujourd’hui de “prédire“ le présent. Demain, nous allons encore les étendre pour pouvoir prédire le futur. Nous pourrons faire du prédictif en incluant les grands travaux d’infrastructures comme par exemple les lignes de métro.» De quoi révolutionner les pratiques de tout le secteur immobilier.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail