• Metz

    Organismes de formation

    Reprise

    L'organisme de formation Via Lingua espère un déclic chez ses clients

    29 mai 2020

    Dirigé par Monika Chmiel Briot, l’organisme de formation messin Via Lingua s’attendait à avoir plus de demandes pendant la crise sanitaire. La structure, qui emploie huit personnes et réalise 500 000 euros de chiffre d’affaires a au contraire vu son activité baisser de 70 % au mois d’avril. Spécialisé dans les formations aux langues étrangères pour les grands groupes ainsi que dans l’interprétariat, l’organisme a pu identifier la raison de cette baisse de la demande : « avec la crise, le secteur de la formation professionnelle a subi des mutations. Nous sommes prêts à dispenser nos formations via Zoom et les autres outils de communication numérique. Le déclic doit se faire chez nos clients qui ont l’habitude des rencontres physiques », expose la dirigeante qui travaille avec une trentaine de formateurs. « Nos clients n’avaient sans doute pas non plus la tête à la formation mais plus à relancer la production. Avec le déconfinement nous sentons que la demande repart », identifie Monika Chmiel Briot qui compte ArcelorMittal comme client.

Les dernières infos