Côtes-d'Armor

Aéronautique

Miloco prend le train de la Breizh Fab

Par Julien Uguet, le 05 avril 2019

Spécialisée dans la fabrication de remorques aéroportuaires, la société Miloco, basée à Glomel, dans les Côtes-d'Armor, a été l’un des premiers acteurs industriels bretons à faire appel au dispositif d'accompagnement Breizh Fab. Cela a permis à l’entreprise de décrocher une certification Iso 9001.

Louis Coatmellec a fondé Miloco à Glomet en 1986. L'entreprise est un spécialiste européen et mondial de la remorque aéroportuaire.
Louis Coatmellec a fondé Miloco à Glomet en 1986. L'entreprise fabrique des remorques aéroportuaires. — Photo : @DR

Démarré en mars 2018 sous l'impulsion du conseil régional de Bretagne, le dispositif Breizh Fab ambitionne, à trois ans, d’accompagner plus de 500 projets de modernisation ou d’innovation portés par des TPE et des PME industrielles bretonnes. Basée à Glomel, en plein cœur du centre-Bretagne, la société Miloco a été l’une des premières à bénéficier de l’accompagnement d’un consultant du réseau. « Afin de répondre à de nouveaux appels d’offres, il devenait stratégique d’obtenir notre certification Iso 9001, précise Louis Coatmellec, fondateur, en 1986, de ce spécialiste des remorques aéroportuaires. Nous en fabriquons 1 500 par an, avec des marchés importants en France mais aussi au Moyen-Orient, en Afrique, etc. »

Un véritable besoin

Déjà rodée au respect de normes drastiques en matière de réglementations aériennes, Miloco n’a pas hésité un instant à saisir le soutien de Breizh Fab. « J’ai trouvé l’approche intéressante car elle s’adresse à toute entreprise, quelle que soit sa taille. Avant ce dispositif, quand nous avions besoin d’un financement ou d’un soutien administratif, nous ne savions pas à quelle porte frapper. Breizh Fab répond à un véritable besoin et a su respecter nos particularismes. »

Un coût financier minime

Financièrement, le jeu en vaut aussi la chandelle puisque le coût d’une journée de conseil passe, grâce à Breizh Fab et à son budget de 4 millions d'euros, de 1 550 euros HT à 300 euros HT. Pour Miloco, les 10 journées d’accompagnement ont aidé l'entreprise à décrocher l'Iso 9001, une norme qui lui permet aujourd’hui d’aller à la conquête de nouveaux marchés, dans le secteur industriel notamment. « Nous produisons également des remorques non immatriculées en sites privés, ajoutent Antoine et Alexandre Coatmellec, fils du fondateur et désormais aux côtés de leur père dans les nombreux projets de croissance de l’entreprise. Nous sommes capables de proposer des produits allant de 1 tonne à 100 tonnes de charge transportée. C’est un savoir-faire unique à préserver et à développer. »

Aider les entreprises

Soutenu par la Région Bretagne, l’État, la CCI, le Centre technique des industries mécaniques (CETIM) et l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM), le dispositif Breizh Fab a construit son accompagnement autour de quatre thématiques : stratégie, performance, business et financement. « Nous voulons que les projets de développement, portés par des chefs d’entreprise, sortent plus facilement des cartons », précise Gaël Guégan, directeur du service économique au conseil régional de Bretagne. Comme Miloco, une centaine de PME a déjà bénéficié du soutien de Breizh Fab via un accompagnement individuel ou une dynamique collective. « C’est toute l’intelligence de cette aventure qui séduit jusqu’à Paris ajoute Thierry Troesch, président de la CCI 22 et coordinateur de l’Alliance Industrie du Futur. L’ambition est de faire de nos entrepreneurs de véritables acteurs du changement. La réussite de Miloco en est une belle preuve. »

Louis Coatmellec a fondé Miloco à Glomet en 1986. L'entreprise est un spécialiste européen et mondial de la remorque aéroportuaire.
Louis Coatmellec a fondé Miloco à Glomet en 1986. L'entreprise fabrique des remorques aéroportuaires. — Photo : @DR

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture