Haute-Garonne

Investissement

Vinovalie : la coopérative investit dans une nouvelle unité d'embouteillage

Par Juliette Jaulerry, le 14 novembre 2017

La coopérative viticole Vinovalie va déménager son siège de Brens aux Portes du Tarn en janvier prochain. Le nouveau site accueillera un nouveau site d'embouteillage de 11 000 m2 et sera aménagé pour accueillir les visiteurs. Budget de l'investissement : 17 millions d'euros.

Vue du futur site Vinovalie aux Portes du Tarn. Il sera opérationnel dès janvier 2018. — Photo : Brunerie & Irissou Architectes

La coopérative Vinovalie se réorganise. Elle déplace son siège, ouvre une unité d’embouteillage et prépare un accueil touristique. Tout cela dans un même lieu : le parc d’activités des Portes du Tarn, au nord-est de Toulouse près de Saint-Sulpice. Ce nouveau cadre de travail et de production moderne, axé sur le développement durable, et porté par le cabinet albigeois Brunerie & Irissou Architectes, est en cours de finition. La fin du chantier est annoncée pour novembre avec en emménagement programmé en janvier.

Un seul site pour 18 millions de bouteilles

Le plus gros du chantier est l’unité d’embouteillage de 11.000 m² qui recentrera la production et la gestion logistique de 18 millions de bouteilles par an, actuellement opérée sur trois sites. « Avec nos nouveaux équipements, nous visons une préparation du vin optimale et la garantie de la qualité », décrit Frédéric Saccoman, directeur des caves de Técou et Rabastens et directeur adjoint de Vinovalie en charge de ce projet. La coopérative créée en 2006 regroupe quatre caves (Côtes d’Olt, Fronton, Rabastens, et Técou) et représente 450 vignerons installés sur 4.000 hectares de vignes. Sa nouvelle unité d’embouteillage et de logistique emploiera 20 à 25 personnes titulaires et des saisonniers. Le siège, situé à Brens (près de Gaillac) va aussi déménager aux Portes du Tarn.


Un site écologique

L’emplacement de la nouvelle installation de Vinovalie n’est pas un hasard. Sa situation géographique avantageuse (près de Toulouse, en connexion directe avec l’autoroute A68 Toulouse-Albi) n’explique pas tout. Le choix du nouveau parc d’activités des Portes du Tarn est aussi lié au fait qu’il s’affiche comme un site de développement durable, appliquant les principes de l’économie circulaire. Et Vinovalie, dans cette mouvance, a fait le choix de solutions écologiques : rinçage des bouteilles à l’azote (et non plus à l’eau), maîtrise du bruit, nettoyage des eaux sales, récupération de chaleur, moteurs électriques plus performants, isolation maîtrisée pour limiter le recours à la climatisation… tous ces paramètres ont été confiés aux ingénieurs du bâtiment de la PME toulousaine Technisphère.


5.000 hectares de vignes en 2025

Si le projet de travaux de Vinovalie est ambitieux, c’est parce qu’il est lié à des perspectives de développement annoncées par la direction. Dans ses plans, Frédéric Saccoman a déjà prévu la possible extension du site. « Nous allons travailler en un-huit mais nous pouvons imaginer les deux-huit et aller jusqu’à 30 millions de bouteilles », prévoit-il. Une centaine de personnes sont attendues sur ce site et une dizaine d’emplois seront créés par l’entreprise qui ambitionne d’atteindre les 5.000 hectares de vignes en 2025.


Un lieu à visiter

Le nouveau site Vinovalie présentera l’originalité d’être ouvert au public. La visite de touristes et amateurs de vin est envisagée dans les plans des architectes, avec un parcours touristique intégrant 3 hectares de vigne, un laboratoire présentant des pieds de vignes anciens de la région, un espace dégustation, un espace vente… L’arrivée annoncée de Terre de Pastel
(services et produits à base de pastel) et d’un grand restaurateur du coin permettraient de confirmer l’intérêt d’une visite touristique vers les Portes du Tarn.

 

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture