Haute-Garonne

Énergie

Sunibrain prolonge la durée de vie des panneaux solaires

Par Fleur Olagnier, le 15 novembre 2018

Sunibrain a développé un système de refroidissement des panneaux solaires par aspersion d’eau de pluie qui prolonge leur durée de vie. La société, basée à Colomiers (Haute-Garonne), vient également de lancer un boîtier unique, dédié à la maintenance prédictive des centrales photovoltaïques.

Aspersion de panneaux solaires avec de l'eau de pluie.
La société Sunibrain a breveté un système d'aspersion des panneaux solaires avec de l'eau de pluie qui prolonge leur durée de vie. — Photo : Sunibrain

Le créateur

« Paradoxalement, la plus grosse perte d'énergie photovoltaïque générée par des panneaux solaires est due à leur surchauffe. Elle peut atteindre 30 %, pose Nicolas Cristi, ingénieur de formation, fondateur et PDG de la société Sunibrain (8 collaborateurs ; CA 2018 prévu : 1,6 M€), à Colomiers. Lorsque je m'en suis aperçu au début des années 2010, j'étais constructeur de centrales solaires indépendant et j'ai demandé à l'un de mes clients de tester le refroidissement par arrosage sur ses futurs panneaux. Le succès fut immédiat ! » Le client en question, André Mac, et Nicolas Cristi fondent alors Sunibrain.

Le concept

Depuis l'an dernier, le système de refroidissement équipe près de 50 toitures d'exploitations agricoles (supérieures à 1 000 m2) à travers toute la France. Le circuit d'aspersion fermé récupère l'eau de pluie. Une centrale météo répertorie une quinzaine de paramètres (vent, température de l'air, humidité, niveau d'eau dans le réservoir...) et déclenche l'arrosage quand la rentabilité économique de chaque goutte d'eau est maximale. « Le système nettoie les panneaux, évitant ainsi l'opération annuelle, mais surtout, évite leur surchauffe, éclaire Nicolas Cristi. Dans l'immédiat, cela augmente la production d'électricité de 8 % à 12 % et, à long terme, prolonge la durée de vie des panneaux pour produire le plus possible, le plus longtemps possible. »

Les perspectives

Après une première levée de fonds de 750 000 € en 2015 auprès de Galia et Wiseed, Sunibrain cherche à récolter plusieurs millions pour booster le développement commercial de cette invention brevetée dans 32 pays. En outre, les fonds doivent servir à finaliser le deuxième produit développé par la société.

Dévoilé en septembre, lors de son événement annuel Suniday - le seul dédié aux professionnels du photovoltaïque dans la région toulousaine - le boîtier Suniassist est le premier outil de maintenance prédictive destiné aux centrales solaires. Il doit permettre en temps réel de prévenir l'exploitant d'un incident sur la centrale. Panneaux, câbles, fusibles, onduleurs... Tout est surveillé. La technologie logicielle contenue dans le boîtier Suniassist résulte d'un projet soutenu à hauteur de 400 000 € par la Région et développé conjointement avec l'Institut de recherche en informatique de Toulouse (IRIT). Nommé Suniagri, l'initiative était centrée sur l'intelligence artificielle et le machine learning.

Sunibrain travaille sur un autre grand projet, dédié cette fois à l'autoconsommation. Munie du Pass French Tech depuis septembre, la société, qui ne manque pas d'idées, cherche à recruter neuf personnes pour les concrétiser.

Aspersion de panneaux solaires avec de l'eau de pluie.
La société Sunibrain a breveté un système d'aspersion des panneaux solaires avec de l'eau de pluie qui prolonge leur durée de vie. — Photo : Sunibrain

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail