Toulouse

Réseaux

Stratexio : Nouvel outil pour exportateurs

Par la rédaction, le 17 octobre 2016

Le Club des Exportateurs de France à Toulouse met en place une formation pour booster et accompagner l'exportation. Le programme Stratexio se réunira aussi en club.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

« Les Français ne sont pas naturellement exportateurs ». En partant de ce constat, Jean-Claude Volot, président du groupe Dedienne Aerospace, a lancé le projet national Stratexio il y a un peu plus d'un an. Cette nouvelle formule de formation à l'export est le fruit d'une initiative d'acteurs privés et consulaires. A titre d'exemple, la CCI International, le Medef, l'Ordre des experts comptables, l'UIMM et la Banque Populaire font partie des partenaires du programme. Le lancement à Toulouse a eu lieu le 21 septembre lors d'une soirée de présentation à la CCIR (Blagnac) en présence de Jean-Claude Volot, de Philippe Robardey président du Medef Midi-Pyrénées et p-dg de Sogeclair, et de Sophie Guichard, présidente de la délégation régionale Midi-Pyrénées du Club des Exportateurs.

Conseils d'experts

« Donner envie, rassurer, assurer le succès », voilà les trois objectifs du programme Stratexio. Concrètement, une vraie méthode d'analyse stratégique est proposée aux intéressés. Un suivi individuel est assuré par un expert qui vient sur place dans l'entreprise rencontrer les personnes décisionnaires sur les questions de l'export. Un plan de travail est ensuite élaboré et des rendez-vous réguliers organisés.

Echanges d'expériences

Les adhérents au programme Stratexio (de 2.500 à 8.000 € selon la formule choisie) font systématiquement partie d'un club local. Ce club aura pour but de faciliter l'échange d'expériences entre chefs d'entreprises. Le programme comprend donc 5 journées individuelles et 5 journées collectives.

Donner envie d'exporter

Jean-Claude Volot estime qu'il est urgent de donner aux entreprises l'envie de grandir : « Seulement un millier d'entreprises font 75 % des exportations » rappelle-t-il. Selon lui, pratiquement toutes les entreprises de plus de 100 pesonnes devraient exporter. Et cela pas seulement dans l'industrie, même si aujourd'hui 80 % des exportations se font dans ce secteur : « Il y a aussi des choses à exporter dans le service à la personne et dans le BtoC ! »

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises