Toulouse

Environnement

Sovamep investit 2 millions d'euros pour agrandir son site de valorisation

Par Juliette Jaulerry, le 04 octobre 2017

Sovamep va doubler sa capacité de dépôt sur son site à Muret. Nouveaux équipements, embauches et implantations à l'étranger suivront le vaste programme d'investissement du recyleur de déchets industriels.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Sovamep gère des déchets industriels depuis 1986. Créée par la famille Baudet, l'entreprise est aujourd'hui présidée par Vincent Delage. Son site principal de valorisation est situé à Muret (adresse du siège de la société). 2017-2018 seront des années clés pour l'entreprise de 77 salariés (22 à Muret), au vu des projets d'investissement et d'agrandissement annoncés.

De nouvelles machines plus automatisées

Pour commencer, à Muret, l'installation classée de 10.000 m² va doubler de surface. L'acquisition d'un terrain voisin et les nouveaux équipements qui y seront installés globalisent un investissement de 2 millions d'euros. « Il y a beaucoup à faire et donc à innover : comment traiter les téléphones portables, quels outils pour retirer les cartes, les broyer... Les cartes sont de plus en plus complexes. Il faut avoir des outils capables de sortir leur substantifique moelle », explique Vincent Delage, qui voit son métier se complexifier avec l'arrivée de nouveaux matériaux et qui va investir dans des machines plus automatisées. Sovamep collecte les métaux précieux et non précieux auprès d'industriels : spatial, aéronautique, électronique, électrique, mécanique de précision, agroalimentaire... un vaste terrain d'action. Leurs clients sont des affineurs qui récupèrent et revendent aux industriels.

Nouvelles implantations

Les métaux précieux et non précieux offrent des marges plus importantes que la ferraille. Leur valeur dépend des cours des marchés. L'année 2016 n'a pas été la meilleure mais, depuis octobre dernier, Vincent Delage observe une remontée : « Contre toute attente, le Brexit et l'arrivée de Trump ont provoqué une reprise des cours », se félicite le président dont le site muretain présente un chiffre d'affaires de 16,5 millions d'euros en 2016 avec un résultat net de 550.000 euros. Une filiale marocaine est aussi en activité à Casablanca et Vincent Delage prévoit l'ouverture de nouveaux sites en Europe du sud, à commencer par le Portugal dès 2018 : « Il nous faut nous rapprocher des donneurs d'ordre de l'aéronautique et donc s'installer dans de nouveaux pays ». Sovamep exporte à 75 % ses matériaux, majoritairement en Europe et a des clients en Asie.

Un service R & D à développer

Au vu du potentiel que promet l'évolution du marché des déchets électroniques, les professionnels de la chaîne du recyclage ont tout intérêt à garder une avance sur le traitement de ces produits. C'est ce que Sovamep a l'intention de faire en renforçant son équipe d'ingénieurs dans son laboratoire de R & D. L'entreprise prévoit d'embaucher deux ingénieurs de l'école des mines d'Albi qui seront chargés d'améliorer le process de valorisation des métaux précieux : cuivre (trouvé dans les cartes électroniques) platine, silicium, (dans les puces), etc. Un laborentin devrait aussi rejoindre l'équipe de R & D.

Croissance en vue

Sovamep traite 10.000 tonnes de déchets par an. Les investissements en cours devraient lui permettre de doubler sa capacité de traitement. L'équipe commerciale sera aussi amenée à s'agrandir, au vu de la croissance qui s'annonce.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail