Toulouse

Technologies

Novelab : le "fabricant de sons" séduit les grands studios

Par Fleur Olagnier, le 03 janvier 2019

Basée à Toulouse, Novelab (anciennement Audio Gaming) est l'une des quatre entreprises au monde à concevoir des outils de génération de sons via des algorithmes. Elle est également devenue studio de créations originales utilisant les nouveaux médias. Après avoir ajouté de grands noms de l'audiovisuel à son portefeuille clients, elle envisage l'ouverture d'une filiale en Amérique du Nord.

Depuis Toulouse, l'équipe de Novelab portée par son président Amaury La Burthe (bras croisés, t-shirt noir), conçoit des outils innovants de génération de sons via des algorithmes.
Depuis Toulouse, l'équipe de Novelab portée par son président Amaury La Burthe (bras croisés, t-shirt noir), conçoit des outils innovants de génération de sons via des algorithmes. — Photo : Novelab

Richard Devine, Harry Cohen, Mathieu Jeanson... Ces noms ne vous disent peut-être rien, pourtant, ils appartiennent à de célèbres créateurs de sons (ou sound designers) qui exercent leur savoir-faire pour Google, des films de Tarantino ou des jeux vidéos comme Assassin's Creed. Ces artistes, tout comme les studios de production de films, séries et jeux vidéos qui les emploient, ont besoin de logiciels bien spécifiques pour inventer leurs trames audio. C'est là qu'intervient la société toulousaine Novelab (35 collaborateurs, dont 20 à Paris ; CA 2018 : 2 M€).

« Nous concevons et commercialisons des outils qui permettent une génération procédurale des sons, c'est-à-dire la création de sons grâce à des algorithmes, explique Amaury La Burthe, président et fondateur de Novelab, ancien de chez Sony et Ubisoft. Ces logiciels nouvelle génération ne sont aujourd'hui proposés que par trois autres entreprises dans le monde. »

Ubisoft et Lucasfilm comme clients

Novelab a été créée en 2009 sous le nom Audio Gaming. Un nom qui l'enfermait dans l'univers du jeu vidéo et a donc rapidement été modifié. La société, qui a réellement démarré son activité en 2011, vend d'ailleurs aujourd'hui ses logiciels, sous la marque Le Sound, à des clients répartis dans 80 pays. Ubisoft pour le jeu Assassin's Creed, Bigben Interactive pour WRC 7 ou Lucasfilm (producteur des films Star Wars) en font partie.

« Pour mettre en avant nos outils, nous avons commencé à développer de petites applications et expériences immersives, poursuit Amaury La Burthe. Raconter des histoires à l'aide des nouvelles technologies fait désormais partie de notre métier et nous voulons renforcer notre position de studio français spécialiste des nouveaux médias. » Les créations originales et concepts narratifs de la société sont basés sur l'utilisation d'écrans tactiles, projections de réalités virtuelle ou augmentée.

Un prix prestigieux à Venise

L'expérience "Sphere", développée par Novelab et coproduite avec la société de production française Atlas V pour la Biennale de Venise 2017, a notamment reçu le Lion d'Or de la meilleure réalité virtuelle. La société toulousaine travaille également avec une grande compagnie aérienne britannique sur une expérience immersive en VR (réalité virtuelle) 4D, consacrée à l'histoire de l'aviation. Elle sera installée au siège de la compagnie mi-2019 et distillée dans certains grands aéroports internationaux. Novelab collabore aussi avec de nombreuses marques de luxe, comme Hermès, et va prendre part au second long-métrage animé inspiré de la série télévisée Minuscule.

Toujours à la pointe, la société n'hésite pas à tester les nouvelles technologies dès leur sortie pour les intégrer dans ses créations, comme les lunettes de réalité augmentée Magic Leap reçues fin novembre. « Nous guidons le client du début à la fin dans l'utilisation des interfaces les plus innovantes », met en avant Amaury La Burthe.

En 2018, Novelab a recruté 15 personnes et table sur une augmentation de la tendance l'année prochaine, partagée entre Paris et la Ville rose. Dans les cartons également, le projet d'ouvrir un fief en Amérique du Nord, où le marché est très demandeur.

Depuis Toulouse, l'équipe de Novelab portée par son président Amaury La Burthe (bras croisés, t-shirt noir), conçoit des outils innovants de génération de sons via des algorithmes.
Depuis Toulouse, l'équipe de Novelab portée par son président Amaury La Burthe (bras croisés, t-shirt noir), conçoit des outils innovants de génération de sons via des algorithmes. — Photo : Novelab

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.