Réseaux

Mouves : L'entrepreneuriat social se structure en région

Par Laurence Le Gall, le 08 juin 2012

Créée lors du Salon de l'entreprise fin 2011, l'antenne midi-pyrénéenne du Mouvement des entrepreneurs sociaux compte aujourd'hui 36 adhérents.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

«Je fais partie de plusieurs réseaux mais je n'ai jamais vu une énergie comme celle qui ressort du Mouvement des entrepreneurs sociaux (Mouves, ndlr). Cet état d'esprit positif est d'autant plus bienvenu en temps de crise. Les adhérents ont des parcours très divers et c'est cela qui fait la richesse du réseau.» Délégué régional du Mouves depuis la création de l'antenne midi-pyrénéenne en novembre2011, François Goudenove (P-dg de Websourd) ajoute que le réseau n'a pas pour autant vocation à se substituer aux mouvements déjà existants, «tels que l'Union régionale des Scop. Nous sommes complémentaires.»




Critères sociétaux

Pour pouvoir prétendre à l'appellation d'entreprise sociale, le Mouves a établi des critères: la façon de gérer la société (la finalité sociale ou sociétale de l'entreprise), la lucrativité contrôlée (l'objectif ne doit pas être d'enrichir l'actionnaire privé), la gouvernance et l'échelle des salaires. Le réseau qui «se félicite de la création d'un ministère dédié à l'Économie sociale et solidairerattaché à Bercy», travaille d'ailleurs au niveau national sur un projet de labellisation.




Valoriser l'adhérent

Au total, l'antenne midi-pyrénéenne du Mouves compte 36 adhérents. «Tous les deux mois, des dîners sont notamment organisés afin de créer du relationnel entre les membres du réseau. Début juillet, une journée de travail thématique sera aussi organisée», annonce Elsa Bernard, coordinatrice du réseau en région.






Un module de formation

Afin de sensibiliser les jeunes à l'entrepreneuriat social, Mouves prépare un module de formation qui devrait être proposé dès la rentrée prochaine. «Au niveau local, le réseau collabore notamment avec le Pres et l'école de commerce», précise François Goudenove.




Favoriser l'innovation sociale

En parallèle du lobbying opéré par le réseau au niveau national «pour que les pouvoirs publics et le gouvernement prennent conscience de l'enjeu important de l'innovation sociale et de la nécessité de la financer avec des aides du même type que tout autre innovation», des actions ont aussi été menées en Midi-Pyrénées. «Nous travaillons sur une étude de faisabilité portant sur la création d'une structure, type incubateur, dédiée à l'émergence de projets d'innovation sociale, explique le délégué régional. Le salon de l'entreprise a convaincu le Grand Toulouse et la Région. Oseo et MPI y sont aussi associés.»

Mouves



06 08 13 64 24 www.mouves.org

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises