Haute-Garonne

Ressources humaines

Mecaprotec mise sur la formation

Par Monique Castro, le 07 juin 2018

Confrontée à la difficulté de trouver de la main d’œuvre, Mecaprotec (700 salariés ; CA : 39,7 M€ en 2016) a investi dans un centre qui dispense des formations qualifiantes.

Mecaprotec a ouvert son propre organisme de formation pour résoudre son problème de recrutement de main d’oeuvre qualifiée.
Mecaprotec a ouvert son propre organisme de formation pour résoudre son problème de recrutement de main d’oeuvre qualifiée. — Photo : Mecaprotec Industries

Confrontée à la difficulté de trouver de la main d’œuvre, Mecaprotec (700 salariés ; CA : 39,7 M€ en 2016) a investi dans un centre qui dispense des formations qualifiantes. Pour des raisons différentes, les trois métiers qui font le cœur de l’activité de l’entreprise muretaine Mecaprotec, entreprise spécialisée dans le traitement de surface pour l’aéronautique, sont en tension, et ce depuis longtemps. Le traitement de surface, qui consiste à préparer la base d’accroche pour la peinture, représente peu de postes dans l’aéronautique et rares sont les formations qui y préparent. « Face à ce constat, explique Pierre Barès, directeur général délégué responsable qualité, nous organisons notre propre formation en interne depuis plus de vingt ans.

 En 1995, l’entreprise obtient le statut de structure de formation et délivre des CQPM (certificat de qualification paritaire de la métallurgie). En 2014, elle ouvre un organisme de formation FTSA (Formation en Traitement de Surface Aéronautique) disposant de plateformes techniques, et délivre des formations qualifiantes et certifiantes. « Cinq ingénieurs y consacrent 95% de leur temps, ajoute Pierre Barès et prennent en charge la formation théorique et pratique. Sans ça, nous n’aurions pas pu recruter 50 personnes comme nous l’avons fait cette année, pour accompagner la montée en cadence de nos donneurs d’ordre. »

Concrètement, Mecaprotec organise des réunions avec Pôle emploi pour définir les profils recherchés. Un premier stage de onze semaines, pendant lequel le stagiaire bénéficie de l’accompagnement d’un tuteur, permet de retenir les profils qui intègreront ensuite le centre de formation pendant dix-huit mois avant de rejoindre l’entreprise. En 2016, Mecaprotec a consacré 9 000 heures à la formation professionnelles pour 243 personnes, ce qui représente un investissement de 380 000 €, soit 3,9% de la masse salariale.

Mecaprotec a ouvert son propre organisme de formation pour résoudre son problème de recrutement de main d’oeuvre qualifiée.
Mecaprotec a ouvert son propre organisme de formation pour résoudre son problème de recrutement de main d’oeuvre qualifiée. — Photo : Mecaprotec Industries

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.