Haute-Garonne

Numérique

Le Syntec Numérique Tour fait escale à Toulouse

Par Paul Falzon, le 10 octobre 2018

Le 11 octobre, le tour de France organisé par Syntec Numérique fait escale à Toulouse. L'occasion pour la fédération professionnelle de dialoguer avec ses adhérents sur les tendances marchés et de les accompagner dans leur transformation digitale.

Photo : istock - CarlosAndreSantos

Aider les entreprises du numérique à développer leur activité : c'est l'objectif du deuxième « Syntec Numérique Tour » qui fait escale le 11 octobre à Toulouse. Organisée par le syndicat professionnel de la filière, avec le relais local du cluster DigitalPlace, la manifestation est conçue comme un moment de rencontre et d'échange. Cette année, quatre grands thèmes vont occuper les débats : la transformation numérique de l'économie, la cybersécurité, l'industrie du futur et l'influence des outils numériques sur les pratiques des dirigeants. « Sur chacune de ses questions, nous donnons à nos adhérents les principales tendances de marchés ainsi que certaines initiatives qui peuvent les inspirer », explique Nicolas Betz, délégué au Développement de Syntec Numérique. Une centaine de dirigeants de la région toulousaine sont attendus.

Un guide pratique sur l'innovation

Certaines thématiques abordées touchent particulièrement les acteurs du numérique dans la région. « La mutation de la filière aéronautique vers l'industrie du futur représente un réel gisement de business pour nos adhérents en Occitanie », résume Nicolas Betz. C'est aussi le cas de la cybersécurité, avec une offre qui s'est structurée ces dernières années. Un autre point fort de la manifestation sera la présentation du nouveau Livre Blanc de Syntec Numérique, centré sur l'impact de la révolution digitale dans la filière. Car l'innovation n'est pas seulement une opportunité de marché pour les acteurs du numérique, elle représente aussi un levier pour que leurs entreprises gagnent en compétitivité. « L'enjeu principal porte sur les ressources humaines : on ne touche plus les jeunes par les canaux traditionnels de recrutement mais par les réseaux sociaux, les tests en ligne, voire les plateformes de jeu (gaming), constate Laurent Gerin, délégué régional du Syntec numérique en Occitanie et vice-président Sud-Ouest de CGI. Une fois dans l'entreprise, il faut pouvoir toucher les collaborateurs par des outils adaptés à leurs pratiques. »

Accélérer la féminisation des métiers

L'enjeu du recrutement est crucial pour les acteurs du numérique, qui ont créé 2 000 emplois dans la région en 2018 : les DRH peinent de plus en plus à trouver les profils recherchés. « L'offre de formation reste insuffisante mais c'est surtout l'attractivité de nos métiers qui doit être repensée, particulièrement vis-à-vis des femmes qui ne pèsent que 26,6 % de nos effectifs », poursuit Laurent Gerin. Le bureau régional de Syntec Numérique a engagé une concertation avec Pôle Emploi, l'Apec, la Région Occitanie et l'organisme collecteur de la filière - le FAFIEC - pour lancer un plan de recrutement de 400 personnes, notamment des diplômés du supérieur en reconversion. Avec près de 35 000 salariés, le secteur du numérique (services informatiques, éditeurs de logiciel, sociétés de conseil en technologies) représente l'un des principaux viviers d'emploi en Occitanie. C'est aussi l'une des filières les plus dynamiques, avec une croissance attendue de 4 % en 2018.

Photo : istock - CarlosAndreSantos