Haute-Garonne

Technologies

Le spécialiste du tactile Nanomade renaît de ses cendres

Par Fleur Olagnier, le 22 juin 2020

En liquidation judiciaire en septembre 2019, le spécialiste toulousain du tactile Nanomade relance aujourd'hui son activité. Rachetée par le multi-entrepreneur Olivier de Trémaudan, la société finalise le processus de production de sa technologie et se lance sur le marché avec la vente de kits de développement. 

Nanomade Lab a développé un capteur de pression ultrasensible qui s'intègre facilement sous n'importe quel matériau pour le rendre tactile.
Nanomade Lab a développé un capteur de pression ultrasensible qui s'intègre facilement sous n'importe quel matériau pour le rendre tactile. — Photo : Nanomade Lab

Depuis sa création à Ramonville Saint-Agne, en Haute-Garonne, il y a plus de dix ans, Nanomade Concept (4 collaborateurs ; CA : n. c.) développe une technologie ultrasensible qui permet de transformer n’importe quel matériau en surface tactile. Une innovation à la pointe mais qui n’a pas suffi à éviter la liquidation judiciaire en septembre 2019. « Un grand industriel nous avait beaucoup soutenus financièrement sur la partie R & D mais n’a pas souhaité donner suite à la seconde étape, pour la production en volume », éclaire Jean-Claude Rassou, conseiller scientifique.

Olivier de Trémaudan, président de Nanomade Lab, a repris la société en septembre 2019.
Olivier de Trémaudan, président de Nanomade Lab, a repris la société en septembre 2019. - Photo : Nanomade Lab

Un capteur de pression ultrasensible

Heureusement, le multi-entrepreneur Olivier de Trémaudan, cofondateur du bordelais Journée de Chasse et consultant pour de nombreuses start-up et la société de gestion iXO Private Equity, a décidé d’investir dans le projet. « Je suivais l’évolution de Nanomade Concept depuis des années, alors quand j’ai appris les difficultés de l’entreprise j’ai tout de suite pensé : une technologie au potentiel si énorme, quel gâchis ! se souvient l’actuel président. Le montant nécessaire à la relance était à ma portée donc j’ai sauté le pas ». Olivier de Trémaudan possède aujourd’hui deux tiers des actions de la société devenue Nanomade Lab, le dernier tiers appartenant à d’autres business angels.

À noter le soutien continu de Toulouse Métropole, Toulouse Tech Transfert et de Bpifrance, sans qui la renaissance de Nanomade « aurait été bien plus compliquée ». Dans ses locaux, toujours situés sur le Parc technologique du Canal, la société qui jusqu’à présent a principalement travaillé sur le prototypage, s’attèle à l’industrialisation de sa technologie. Nanomade Lab développe un capteur de pression ultrasensible, 30 fois plus que les jauges classiques. « Aussi fin qu’une feuille de papier, le capteur pliable est facilement intégrable sous n’importe quel matériau », précise Jean-Claude Rassou.

Les premiers volumes en 2021

Déjà au CES de Las Vegas en 2018, la société avait présenté une application de sa technologie en intégrant son capteur dans le siège d’une BMW i3. L’objectif est de relever le pouls du conducteur afin d’évaluer son état de fatigue ou de stress. Deuxième application pour l’automobile : rendre tout l’habitacle tactile, et non plus uniquement les écrans, pour une ergonomie optimale. « À ce jour, nous possédons deux gros clients et sommes en phase de tests avec plusieurs autres prospects, notamment dans l’automobile et l’aéronautique, détaille le conseiller scientifique. Notre modèle économique s’appuie sur la vente des capteurs et éventuellement du logiciel de traitement du signal associé, et c’est le client final qui gère l’intégration dans ses produits via ses propres partenaires ».

Aujourd’hui, Nanomade Lab planche sur la fiabilité et la reproductibilité de ses capteurs afin d’être en capacité de multiplier les clients et de répondre aux commandes massives. La société a notamment investi plus de 20 000 euros dans un four climatique et un petit robot capable d’appuyer sur ses capteurs un très grand nombre de fois. Pour l’instant, la technologie a résisté à huit millions d’appuis consécutifs de 500 grammes. En outre, en raison de la crise liée à l’épidémie de Covid-19, Nanomade Lab a pris deux mois de retard sur son planning à cause du gel sur l’approvisionnement de certains composants électroniques. Malgré tout, l’entreprise ambitionne de sortir ses premiers volumes en 2021 et d’atteindre la pleine capacité en 2022-2023.

Commercialisation d'un kit de prototypage

Par ailleurs, le ramonvillois a lancé au printemps la commercialisation de kits de développement. « Le but est de faire découvrir notre technologie et son potentiel au plus d’industriels possible, souligne Jean-Claude Rassou. Ces kits permettent aux clients de réaliser leur propre prototype rapidement et à très bas coût, et si l’essai est concluant, de venir vers nous pour une éventuelle personnalisation et le passage à la production en série ». Nanomade Lab propose quatre kits différents entre 300 et 1 000 euros, de types monocapteur, multicapteurs et matrices.

Nanomade Lab a commercialisé des kits de prototypage ce printemps pour séduire un maximum d'industriels.
Nanomade Lab a commercialisé des kits de prototypage ce printemps pour séduire un maximum d'industriels. - Photo : Nanomade Lab

Les matrices de capteurs ont notamment été conçues pour séduire les secteurs de la distribution et de la logistique. Aux formats A4 et A5, les matrices peuvent en effet être intégrées dans des étagères de magasins ou d’entrepôts. Ainsi fonctionnalisée, une étagère détecte la forme et le poids des objets qu’elle supporte, et permet donc une gestion précise et en temps réel des stocks. Automobile, aéronautique, logistique ou même service à la personne par la détection de chutes : Nanomade Lab regarde tous les marchés potentiels pour remplir son objectif numéro un : « créer de l’usage ».

Nanomade Lab a développé un capteur de pression ultrasensible qui s'intègre facilement sous n'importe quel matériau pour le rendre tactile.
Nanomade Lab a développé un capteur de pression ultrasensible qui s'intègre facilement sous n'importe quel matériau pour le rendre tactile. — Photo : Nanomade Lab

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail