Haute-Garonne

Réseaux économiques

À la tête du Medef 31, Pierre-Olivier Nau se place dans un esprit de conquête

Par Paul Falzon, le 30 septembre 2020

Élu fin septembre à la présidence du Medef Haute-Garonne, Pierre-Olivier Nau a défini deux axes pour son mandat : la conquête pour renforcer la représentativité du syndicat patronal, et le renouveau pour devenir force de proposition auprès des décideurs politiques.

Pierre-Olivier Nau, élu président du Medef Haute-Garonne en septembre 2020.
Président de la société toulousaine de tourisme industriel Manatour, Pierre-Olivier Nau était depuis deux ans membre du comité de direction et des jeunes entrepreneurs du Medef 31. — Photo : Manatour

Une page se tourne au Medef Haute-Garonne avec l’arrivée à la présidence de Pierre-Olivier Nau, qui succède à Pierre-Marie Hanquiez. Le président de Manatour, société positionnée sur le tourisme industriel (85 salariés, CA 2019 : 6,4 M€) a orienté sa campagne autour de deux axes : la conquête et le renouveau. "La conquête pour donner envie à de nouveaux adhérents de nous rejoindre, et le renouveau des idées pour s’inscrire comme force de propositions dans le dialogue avec les décideurs politiques, précise le dirigeant. Notre organisation doit être plus présente sur les thématiques qui occupent les chefs d’entreprise comme l’égalité femmes-hommes, la transition écologique, le télétravail ou encore les mobilités." Ce nouvel élan doit aider le Medef 31 à devenir la quatrième fédération du syndicat patronal en France.

Positionner Toulouse dans le plan de relance

La crise économique qui touche particulièrement l’Occitanie et la Haute-Garonne constitue un premier chantier pour le nouveau président du Medef 31. "L’urgence pour nos chefs d’entreprise, c’est d’avoir plus de visibilité à court et moyen terme sur les dispositifs d’activité partielle de longue durée, l’exonération des charges fiscales et sociales et le devenir des prêts garantis par l’État", pointe Pierre-Olivier Nau. Le dirigeant souligne aussi les opportunités ouvertes par la période : "Le plan France Relance doit s’incarner plus fortement à Toulouse qu’ailleurs : le secteur aéronautique offre un creuset d’intelligences que nous pouvons mieux exploiter pour participer au renouvellement du tissu industriel."

Pierre-Olivier Nau, élu président du Medef Haute-Garonne en septembre 2020.
Président de la société toulousaine de tourisme industriel Manatour, Pierre-Olivier Nau était depuis deux ans membre du comité de direction et des jeunes entrepreneurs du Medef 31. — Photo : Manatour

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail