Aéronautique

A la tête de Space Aero, Christophe Delqué veut aider la supply-chain à se réinventer

Par Paul Falzon, le 09 juillet 2020

Créée en 2007 à l'initiative des grands donneurs d'ordre de l'aéronautique, l'association Space Aero change de tête dans une période particulièrement sensible pour la filière. Son nouveau directeur général, Christophe Delqué, fait de la transformation digitale des PME sous-traitantes et de la performance environnementale ses priorités.

Christophe Delqué, nouveau directeur général de l'association Space Aero.
Christophe Delqué, nouveau directeur général de l'association Space Aero. — Photo : DR

Annoncée il y a six mois, l’arrivée de Christophe Delqué à la direction générale de Space Aero intervient dans un contexte de fortes turbulences pour l’aéronautique. L’association, créée en 2007 à Blagnac (Haute-Garonne) par les grands donneurs d’ordre de la filière pour améliorer l’efficacité des entreprises sous-traitantes, voit sa raison d’être confortée par le récent plan de soutien gouvernemental, qui flèche 300 millions d'euros sur la modernisation de l’outil industriel de la supply-chain. « Space Aero peut être un outil à disposition des maîtres d’ouvrage : nous saurons capitaliser sur notre expérience dans la gestion de projets collaboratifs à l’échelle de la filière », confirme Christophe Delqué, en rappelant que la gouvernance du plan de relance est encore en cours de constitution.

600 PME accompagnées

Le programme « Performances Industrielles », qui a pris fin en avril, a vu l’association accompagner près de 600 entreprises de la supply-chain aéronautique partout en France, au travers de 50 experts « qui savent parler aux patrons de PME », pointe le directeur de Space Aero. Si la synthèse du projet n’a pas encore été publiée, Christophe Delqué se félicite déjà d’une « amélioration significative chez les PME accompagnées ».

Concilier performance industrielle et performance environnementale

L’association priorise désormais deux chantiers majeurs. Le premier concerne la transformation numérique des entreprises, un objectif au cœur du programme « Industrie du futur » que Space Aero met actuellement en œuvre pour le Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (Gifas). Le second vise à concilier la performance industrielle avec la réduction de l’empreinte carbone de la filière. « La performance environnementale, c’est un sujet qu’il faudra adresser au moment opportun : à court terme, la filière est engagée dans une phase de restructuration et de consolidation, précise Christophe Delqué. L’aéronautique est une industrie d’excellence et de haute technologie, déjà habituée à réduire ses flux et à éviter les gaspillages. »

Ces chantiers doivent aider à remettre sur pied une supply-chain sonnée par la crise. « Les entreprises vont devoir se réinventer pour préparer l’avenir. L’objectif, c’est qu’elles aient toutes les armes en main pour aborder la reprise du secteur, fin 2021 ou début 2022 », conclut Christophe Delqué.

Christophe Delqué, nouveau directeur général de l'association Space Aero.
Christophe Delqué, nouveau directeur général de l'association Space Aero. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail