Toulouse

Ingénierie

La start-up H2Pulse accompagne les industriels dans leurs projets hydrogène

Par Fleur Olagnier, le 23 juillet 2020

Émanation de la plateforme Hydrogène de Toulouse, H2Pulse est la première start-up française à accompagner les entreprises dans la réalisation de leurs projets hydrogène. Depuis début 2020, la société compte déjà parmi ses clients plusieurs grands groupes français et européens. 

Christophe Turpin (à gauche) et Cyril Gagnepain (à droite), cofondateurs de la jeune pousse H2Pulse.
Christophe Turpin (à gauche) et Cyril Gagnepain (à droite), cofondateurs de la jeune pousse H2Pulse. — Photo : Toulouse Tech Transfert

Fondée début 2020, la start-up H2Pulse (4 collaborateurs ; chiffre d’affaires non communiqué) est une émanation de la plateforme Hydrogène de Toulouse. Cette plateforme, qui représente 9 millions d’euros d’investissements, réunit les moyens de quatre laboratoires de la Ville rose : Laplace (CNRS, INP Toulouse, université Paul Sabatier), Cirimat, LGC et IMFT. Depuis octobre 2019, elle se consacre à la recherche fondamentale sur les piles à combustibles et les électrolyseurs.

« Nous avons travaillé avec la plateforme en amont de la création d’H2Pulse. Le but était de pouvoir bénéficier d’une licence d’exploitation et de savoir-faire qui nous permet aujourd'hui d’utiliser les moyens de tests de la plateforme, raconte Cyril Gagnepain, président de la jeune pousse et cofondateur avec Christophe Turpin, directeur de recherche au CNRS et responsable des activités hydrogène au Laplace. Le rôle d’H2Pulse est de servir de passerelle entre la recherche et les applications pratiques sur l’hydrogène, afin d’accompagner les industriels et de répondre à leurs problématiques de terrain de manière personnalisée ».

Capitaliser sur la recherche française

Depuis sa création, la start-up a déjà séduit plusieurs grands groupes - qui ne souhaitent pas être cités - et travaille avec eux sur de grands projets en France et en Europe. H2Pulse peut accompagner des entreprises qui possèdent déjà des produits liés à l’hydrogène ou bien des industriels « novices » qui commencent tout juste à s’y intéresser. « Nous préparons la nouvelle génération de piles à combustible pour des applications dans les mobilités légère, lourde et aéronautique, précise Cyril Gagnepain. Aujourd’hui, tous les centres de recherche dédiés à l’hydrogène se trouvent en Allemagne, y compris ceux des industriels français. Notre objectif est de capitaliser sur la recherche fondamentale française pour accélérer la R & D de nos entreprises sur l’hydrogène de demain ».

H2Pulse est une des premières start-up en France dédiée à l’accompagnement des entreprises sur les aspects pratiques de leurs projets hydrogène. À noter qu’en plus des deux cofondateurs, la société d’accélération du transfert de technologies Toulouse Tech Transfert est actionnaire d’H2Pulse. D’ici la fin de l’année, la jeune pousse envisage d’atteindre un effectif de six à huit personnes.

Christophe Turpin (à gauche) et Cyril Gagnepain (à droite), cofondateurs de la jeune pousse H2Pulse.
Christophe Turpin (à gauche) et Cyril Gagnepain (à droite), cofondateurs de la jeune pousse H2Pulse. — Photo : Toulouse Tech Transfert

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail