Toulouse

Biotech

Kyanos Biotechnologies lève des fonds pour commercialiser sa microalgue

Par Myriam Nicolas, le 04 juillet 2018

Kyanos Biotechnologies lève 200 000 euros pour lancer la commercialisation de la microalgue AFA. Cette start-up toulousaine innove en produisant sous serre, hors du milieu naturel.

Vinh Ly, fondateur de Kyanos Biotechnologies
Vinh Ly, fondateur de Kyanos Biotechnologies — Photo : Frédéric Behar

En mai dernier, Kyanos Biotechnologies clôturait une levée de fonds de 200 K€ auprès d’investisseurs privés – deux entrepreneurs régionaux. Une somme qui permettra à la start-up toulousaine d’ accélérer son développement et de commencer à industrialiser sa production d’aphanizomenon flos-aquae (AFA), une microalgue bleue d’une grande richesse nutritive.

Commercialisation dans les prochains mois

En janvier 2016, Vinh Ly crée Kyanos Biotechnologies avec pour objectif de développer une production industrielle de l’algue bleue. Installé d’abord au fablab Artilect, puis à la pépinière biotech du Centre Pierre Potier depuis juin 2017, il étudie la microalgue et les conditions qui optimisent sa multiplication. Aujourd’hui, la jeune biotech produit de petites quantités dans des bassins sous serre aux environs de Toulouse, un environnement contrôlé qui garantit une production et une qualité – l’algue est libérée des toxines retrouvées en milieu naturel –, constantes tout au long de l’année. Une fois récoltées, les algues conditionnées par Kyanos seront revendues sous forme de poudre ou de paillettes à des distributeurs de compléments alimentaires. Des laboratoires nationaux se sont d’ores et déjà engagés, des internationaux se disent intéressés. Grâce à cette première levée de fonds, la start-up amorce la commercialisation, agrandit ses locaux (nouveau laboratoire de 64 m² et nouveau matériel) et recrute.

Avant de lancer sa biotech, le fondateur Vinh Ly, ingénieur Supaéro (2005), a travaillé plusieurs années dans le marketing chez Airbus. Fort de ses connaissances techniques, il épaule alors les commerciaux dans la vente de l’A350 et de jets privés. Sensible depuis toujours aux questions de santé, il se met en disponibilité d’Airbus pour lancer une société de compléments alimentaires. « Je pense qu’il faut prendre sa santé en main, et il y a de plus en plus de méfiance vis-à-vis des médicaments avec les scandales comme le médiator. J’ai toujours préféré la préventif au curatif » explique-t-il. C’est en évoluant dans le milieu des compléments alimentaires qu’il découvre l’AFA, « le pastel bleu », et son potentiel.

Une levée de fonds de plus de 2 M€ en prévision

L’algue a en effet de multiples qualités qui en font un complément alimentaire de choix. Très riche en protéines, cette cyanobactérie contient aussi de nombreuses vitamines, des Oméga 3, de la   phényléthylamine (un antidépresseur naturel présent aussi dans le chocolat) et des pigments (antioxydants naturels). Pourtant, l’AFA est encore presque exclusivement récoltée dans le lac Klamath, dans l’Oregon, aux Etats-Unis : une culture soumise aux conditions climatiques, variable en quantité comme en qualité.

Vinh Ly prévoit une croissance exponentielle dans les années à venir. « A long terme, je vois une société avec des activités de production de plusieurs hectares, sous serre. Nous sommes trois aujourd’hui (deux salariés-associés, un stagiaire), nous serons entre 15 et 20 d’ici 2020 ou 2022. ». Début 2019, Kyanos devrait lancer une nouvelle levée de fonds, cette fois de plus de 2 M€ pour investir dans une unité de production.

Vinh Ly, fondateur de Kyanos Biotechnologies
Vinh Ly, fondateur de Kyanos Biotechnologies — Photo : Frédéric Behar

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture