Haute-Garonne

Numérique

Iterop, la start-up qui décolle grâce à la participation de ses salariés

Par Paul Falzon, le 31 janvier 2019

Lauréat national des Prix de la qualité et de l'excellence opérationnelle, la plateforme de gestion des processus basée à Colomiers (15 salariés, CA 2018 : 700 K€) base son développement sur la transparence et de la décision collective. Et prévoit de doubler son chiffre d'affaires dès 2019.

Co-fondateur de la start-up Iterop (15 salariés, CA 2018 : 700 K€), Aurélien Codet de Boisse s'inscrit dans la philosophie des entreprises libérées.
Co-fondateur de la start-up Iterop (15 salariés, CA 2018 : 700 K€), Aurélien Codet de Boisse s'inscrit dans la philosophie des entreprises libérées. — Photo : © Paul Falzon / Le Journal des Entreprises

Ce mercredi 30 janvier, la start-up Iterop a été récompensée pour ses bonnes pratiques, catégorie TPE, dans le cadre des Prix de la qualité et de l'excellence opérationnelle. La plateforme de gestion des processus basée à Colomiers (15 salariés, CA 2018 : 700 000 €) a été distinguée pour son management collaboratif. « Toutes les orientations stratégiques sont soumises au vote, par exemple sur les profils de recrutement ou tout récemment sur notre déménagement, indique Aurélien Codet de Boisse, l'un des deux cofondateurs d'Iterop. Plusieurs idées soumises par la direction ont été refusées par le personnel, par exemple sur l'octroi de tickets-restaurant. »

« Le bien-être, condition de la performance »

La transparence est l'autre pilier du management d'Iterop, avec des points mensuels sur l'activité et des primes distribuées dans la foulée, en fonction de l'évolution des résultats. L'information est diffusée par le biais de stand-up de 10 à 15 minutes, une à deux fois par semaine, et souvent à l'initiative de l'équipe. Un "Chief Hapiness Officer" a été désigné avec pour mission d'identifier les attentes des salariés, en termes de formation ou d'évolution de carrière. Résultat, en cinq ans, aucune démission et une satisfaction interne mesurée à 95 %

« Le bien-être de l'équipe est un objectif en soi, mais c'est aussi une condition de la performance, pointe Aurélien Codet de Boisse. Depuis 2016 nous avons formalisé notre démarche de qualité via la certification ISO 9001, qui nous a permis de structurer nos pratiques pour préparer notre croissance actuelle. » Avec de nombreuses références prestigieuses (Airbus, Safran, Toulouse Métropole...), Iterop a vu son chiffre d'affaires tripler en 2018 pour atteindre 700 000 €, et anticipe un doublement de l'activité en 2019 avec cinq embauches à la clé.

Co-fondateur de la start-up Iterop (15 salariés, CA 2018 : 700 K€), Aurélien Codet de Boisse s'inscrit dans la philosophie des entreprises libérées.
Co-fondateur de la start-up Iterop (15 salariés, CA 2018 : 700 K€), Aurélien Codet de Boisse s'inscrit dans la philosophie des entreprises libérées. — Photo : © Paul Falzon / Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.