Toulouse

Technologies

Insiteo se concentre sur le smart building et accumule les contrats

Par la rédaction, le 02 mai 2017

Avec son service de géolocalisation indoor, Insiteo se concentre cette année sur le marché du smart building et veut simplifier la vie des salariés et des visiteurs dans les grands building et les campus. La jeune entreprise a déjà signé d'importants contrats sur ce marché ce début d'année et prévoit d'embaucher.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Insiteo se définit comme leader européen dans le service de géolocalisation indoor. Depuis 2009, date de sa création, l’entreprise développe un service de géolocalisation ultra-précis via des bornes bluetooth et les smartphones : comme un service GPS mais pour l’intérieur. Une centaine de clients ont déjà utilisé ses services : des industriels (ex : sites Saint-Gobain), des centres commerciaux (ex : Val d’Europe, Beaugrenelle), des grandes enseignes commerciales (Carrefour, Intermarché), mais aussi l’aéroport de Toulouse-Blagnac ou encore des sites outdoor comme le quartier de La Défense équipé en 2014. « Nous ne faisons pas que de la géolocalisation, nous apportons des services comme la création d’itinéraire, le datamining, la notification de proximité », explique Arnaud Masson, le fondateur de l’entreprise qui emploie une quinzaine de collaborateurs installés à la pépinière d’entreprises de Toulouse Métropole, à Colomiers.

Un outil pour le Flex Office

Aujourd’hui, Insiteo concentre ses efforts sur le smart building : « le marché des smart buildings est un marché en pleine croissance, observe Arnaud Masson : tout simplement parce que les grandes entreprises veulent optimiser leurs espaces. » En réponse à cette problématique, la solution Insitéo est un outil de « Flex Office » concept d’organisation où les salles de réunion et bureaux sont partagés pour un remplissage optimisé. La solution Optiméo est une application mobile géolocalisée qui indique l’espace disponible le plus proche aux collaborateurs. La géolocalisation permet aussi aux salariés et visiteurs de se repérer, et Arnaud Masson vise les campus et zones d’activités. Un exemple récent, lorsque les salariés du groupe Orange ont déménagé vers leur nouveau site de 70.000 m² à Châtillon (site Orange Gardens), les 2.000 bornes Insiteo les ont aidées à s’orienter et se familiariser avec les lieux. Idem pour le nouveau bâtiment connecté de BNP Paris à Levallois-Perret.

Multiplication des partenariats 

Cette année, le smart building devrait rapporter un chiffre d’affaires de 800.000 euros à Insiteo (contre 200.000 l’an dernier). Son chiffre d’affaires 2016 était de 1,33 M€, il devrait légèrement augmenter cette année. Comment l’entrepreneur compte-t-il se développer dans ce marché concurrentiel ? Il a déjà signé des partenariats avec des intégrateurs comme Orange Business Services (contrats signés à Toulouse et à Paris) et avec Capgemini (contrats pour des sites en interne et pour servir de show-room). Deux sites Honeywell sont aussi équipés de son service, aux Etats-Unis. En dehors des entreprises utilisatrices, les deux autres acteurs de diffusion de la solution sont les facility managers, ceux qui gèrent les bâtiments sur le plan technique (ex : Engie ou ISS), ou encore les promoteurs (signature de contrat avec Icade pour leur showroom "smartdesk" à La Défense).

Embauches et projet de levée de fonds

Insiteo prévoit de s’agrandir pour développer son produit et pour s’étendre commercialement. La R&D représente aujourd’hui 25 à 30 % de son activité. Arnaud Masson prévoit d’embaucher un à deux développeurs IOS, un à deux développeurs sur les serveurs et une personne en R&D en charge de développement d’algorithmes et traitements de signal et probablement un responsable de projet. Un déploiement et une croissance qui vont conduire à un déménagement prévu pour cette année. Le chef d’entreprise envisage une levée de fonds à la rentrée, après un premier tour de table de 3,5 millions d'euros en 2010.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.