Toulouse

BTP

Houself veut démocratiser la maison autonome

Par Paul Falzon, le 21 juillet 2020

Créée par trois jeunes ingénieurs, la Scop toulousaine Houself propose aux particuliers de les accompagner dans leur projet de maison autonome en énergie et en alimentation. Une quinzaine de projets sont déjà engagés.

Jacques-Yves Baumann, Raphaël Auria et Léo Jacquin, es trois cofondateurs d'Houself.
Les trois cofondateurs d'Houself, Scop toulousaine positionnée sur la conception de maisons autonomes en énergie. De gauche à droite : Jacques-Yves Baumann, Raphaël Auria et Léo Jacquin. — Photo : DR

Les créateurs

Rendre les logements autonomes en énergie et en nourriture : c’est la promesse de la jeune société Houself, fondée en février 2020 à Toulouse. Ses trois créateurs sont ingénieurs mécaniques de métier, mais ont suivi différentes formations pour étoffer leurs compétences : l’économie de la construction pour Léo Jacquin, la thermique du bâtiment pour Raphaël Auria, et la charpente pour Jacques-Yves Baumann. Ils bénéficient aussi du soutien de nombreux acteurs toulousains de l’écoconception, dont le bureau d’études EcoZimut et l’agence d’architecture Cosma, ainsi que de l’Union régionale des Scop qui les a accompagnés dans le développement du projet d’entreprise.

Le concept

Houself se positionne d’abord sur le marché des particuliers soucieux d’améliorer la performance énergétique de leur logement, en neuf comme en rénovation, que ce soit comme maître d’œuvre ou comme assistant à la maîtrise d’ouvrage, notamment sur l’auto-construction. « Nous voulons faire la preuve qu’il est possible de construire une maison qui ne consomme presque rien, en ayant recours à l’écoconception et à la production d’énergies renouvelables, résume Léo Jacquin. Nous menons aussi un chantier pilote dans les Pyrénées pour tester différents matériaux biosourcés ou issus du réemploi, afin d’améliorer l’empreinte environnementale des logements. »

Les trois associés d'Houself mène un chantier pilote dans les Pyrénées pour tester différents matériaux bio-sourcés ou issus du réemploi.
Les trois associés d'Houself mène un chantier pilote dans les Pyrénées pour tester différents matériaux bio-sourcés ou issus du réemploi. - Photo : DR

L’équipe d’Houself se forme actuellement aux techniques de permaculture afin d’aider ses clients sur un second volet : la production de nourriture. « On peut produire beaucoup sur de petites surfaces, et ainsi atteindre une autonomie alimentaire partielle voire totale. Cette approche est naturellement plus facile dans une maison dotée d’un jardin, mais on peut obtenir des résultats intéressants sur un simple balcon », précise Léo Jacquin.

Les perspectives

Houself travaille déjà sur une quinzaine de projets, à 90 % en rénovation, essentiellement en région toulousaine. L’équipe doit s’enrichir d’une quatrième personne pour renforcer les compétences sur les études. Mais l’ambition des trois associés n’est pas de se cantonner à l’écoconception et au conseil : à terme, l’équipe d’Houself veut pouvoir suivre en interne l’intégralité du chantier, des études aux travaux, en intégrant une équipe d’artisans.

Jacques-Yves Baumann, Raphaël Auria et Léo Jacquin, es trois cofondateurs d'Houself.
Les trois cofondateurs d'Houself, Scop toulousaine positionnée sur la conception de maisons autonomes en énergie. De gauche à droite : Jacques-Yves Baumann, Raphaël Auria et Léo Jacquin. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail